La quête du bonheur, Mam'life

Les autres ne sont pas chaleureux avec moi

Je vais commencer par te faire un petit résumé de mes deux derniers articles, histoire que tu ne perdes pas le fil de mon expérience.

J’ai ressenti une grande baisse de morale durant la semaine dernière, j’ai donc analysé mon corps en traduisant ce que je ressentais grâce à mes lectures. Le problème venait de mon jugement envers les autres, même si leur comportement n’y étais pour rien, j’avais décidé de percevoir du négatif, du coup je n’ai reçu que le noir, refusant la beauté de la vie et de la bienveillance de mon entourage.

Grace à cette forte remise en question et un travail sur ma propre acceptation j’en suis arrivé à certaines conclusion je vais donc t’en partagé une nouvelle ou plutôt une autre approche de moi, qui je l’espère pourra t’aider dans ces moment ou tu as l’impression que tout va mal.

Faites ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, là où vous êtes. 

Theodore Roosevelt

On est jamais aussi bien servi que par soi-même est un proverbe que tu as surement déjà entendu mais il n’est pas une réalité, c’est vrai au fond nous avons besoin d’être entouré, nous sommes des Etres Humains, de ce fait la socialisation est un élément vital, c’est pour cette raison que les personnes isolé, on autant de mal être (enfin ça c’est plus un point de vue, puisque certaine personne vive mieux peu entouré, voire pas du tout).

Dans ce cas précis, le souci venait d’un manque de chaleur mais il venait de moi ce manque, j’avais voulu faire plaisir aux autres en leur donnant ce qui m’aurait plus, je ne mettais pas autoriser à en profiter et pire je mettais juger comme une moins que rien. Du coup si toi aussi tu as tendance à donner ce que tu désires aux autres sans profiter du cadeau que tu leur fais et n’acceptant pas leur retour beaucoup plus beau que ce tu as apporté, bienvenue dans ce monde, maintenant tu sais que tu n’es pas seul.

Tous nos rêves peuvent devenir réalité.

Walt Disney

Concrètement ça se passe comment la remise en forme :

Ce que tu veux recevoir, commence par te le donner à toi-même, ensuite tu pourras en donné aux autres, inévitablement tu le recevras en retour mais ne t’attend pas à un donnant donnant basique, il te sera rendu d’une manière encore plus belle.

Pour te donner un exemple :

Tu as l’impression que personne ne t’aime à ta juste valeur, tu as le sentiment que ton entourages est de plus en plus exigent avec toi-même, tu leurs donnes toujours plus pensant qu’ils finiront bien par te le rendre. C’est là qu’on entend le buzzer faire non, c’est perdu.

Alors comment remédier à cette situation, déjà commence par accepter que tu es responsable d’une manière ou d’une autre de la situation, tu l’as conçu ainsi à un moment donné de ta vie.

Ensuite prend contact avec qui tu es et apporte toi tout ce qui te semble nécessaire, tu as besoin de temps pour toi donne toi le ( ah ce sujet, j’ai une amie qui me disait suite à un de mes articles, que si je voulais prendre cinq minutes pour moi dans la salle de bain, il suffisait que je m’y enferme en prévenant super papa que c’était à lui de gérer, c’était pas bête comme idée sauf que je ne me sentais pas le droit de le faire, en changeant j’ai decouvert que mon mari ne comprenait pas non plus pourquoi je ne le faisais pas), tu as besoin de te détendre alors fonce, peu importe ce que tu veux (tant que c’est pas dangereux pour toi ou les autres, ni hors la loi). Tout ce que tu souhaites tu pourras l’avoir si tu commences par te le donner, sans t’en rendre compte tu changeras ton comportement, tu te sens bien donc tu dégages de toi tu positif et ceux qui t’entoure agiront de façon adéquat à ce que tu veux.

Attention selon ta demandes cela pourra te parvenir de façon plus ou moins longue mais si tu ne lâches rien, que tu le demandes avec force et conviction et en y croyant tu l’auras. Pourquoi juste parce que tu t’en seras donner les moyens en faisant quoi et bien pas grand-chose parfois mais juste le nécessaire.

Toute personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover. 

Albert Einstein

Dans le passé j’avais ce sentiment que pour exister, il fallait que je hurle et c‘est vrai que ça finissait par payer mais depuis peu je le dis calmement, j’aimerai bien ceci ou cela et je commence à agir comme si cela m’était venu à moi, du coup les autres agisse de cette façon et j’ai gagné en paix intérieur sur bien des point (enfin sauf quand j’agis en mode automatique, le mode Muchu).

Tu l’auras compris il faut apprendre à demander, accepter de se regarder avec amour et ne pas juger les autres trop vite, ni trop sévèrement, ils n’y sont souvent pour rien, le problème c’est souvent en nous-même qu’il réside. Il y a une leçon derrière chaque mots, chaque maux, chaque pensées, chaque pas, alors partons à leur découvertes et acceptons les comme elles sont, nous en sortirons forcement grandit.

Accepte ton reflet dans le miroir, c’est le premier pas vers ton bonheur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s