La quête du bonheur, Mam'life

Se regarder dans le miroir

 » Miroir mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle ? « , cette phrase tiré de Blanche-Neige, c’est l’histoire de bien des femmes de ce monde, en la lisant je suis sûr qu’elle ta fait pensé à ton reflet dans le miroir mais au sens extérieur, maintenant repasse là à ta beauté intérieur et la tu découvriras ta véritable relation à toi.

Le rire est intemporel. L’imagination n’a pas d’âge. Et les rêves sont éternels. Plus vous vous aimez, moins vous êtes comme quelqu’un d’autre, ce qui vous rend unique.

Walt Disney

Dans la continuité de mon article de mardi voici la suite de mon évolution dans l’acceptation de moi:

S’accepter n’est pas facile, comment se dire que la réaction qu’on a eu était la mieux. J’ai remarqué que pour beaucoup (je fais partie de la même brigade😉) il est plus facile de se dire que ce sont les autres : l’environnement social proche ou non (comme la société, ces lois, ces règles de bien séance,…) qui était fautif.

C’est plus facile de se dire que ce n’est pas la vie que nous avons choisi, que nous voulions ceci ou cela mais c’est faux en fait. Nous sommes maîtres de notre destin ,il faut déjà y croire tu me diras, perso j’en suis persuadée.

Pour te donner un exemple il y a quelque mois j’ai touché le fond, bien sûr cela est arrivé de manière progressive mais c’est moi qui ai choisi que les choses s’installent de la sorte, j’avais des milliards d’excuses plus recevable les unes que les autres. Sauf qu’il y a eu ce matin ou plutôt cet après-midi ou j’ai dû prendre le taureau par les cornes, m’avouaient mon échec cuisant et accepter de tout remettre en question.

L’histoire qui en a découler m’impressionne un peu plus chaque jour et je suis admirative de ce que la vie m’offre juste parce que j’ai le courage, maintenant de lui demander et de plus en plus clairement. J’ai repris du poil de la bête comme on dit, je crois en mon pouvoir de création, je crois en moi et lorsque tout cela n’est pas le cas, je m’interroge sur le Pourquoi du Comment. Apprendre de l’expérience pour faire taire mon meilleur ami Muchu (mon ego).

Le vrai problème avec le monde, c’est que trop de gens grandissent.

Walt Disney

D’ailleurs en parlant de Muchu fait partie de l’acceptation, il est mon ego et il a une bonne taille mais un peu chaque jour j’apprends à le connaitre, à l’apprivoiser, je le rencontre au hasard d’une discussion avec des amis, je l’entends me dire « ce n’est pas toi, tu ne feras jamais ça, ah ça non, tu sais comment on doit se comporter, laisse-moi faire sinon tu vas vivre une peur ou une émotion négative ».

Oui, il est bien la, infiltrer dans ma tête à vouloir me protéger du monde entier, il est vraiment mon meilleur ami catastrophe mais comme je te l’avais déjà écrit, j’ai appris à le regarder avec amour. J’aime ces moments où je le croise dans ma vie car il m’oblige à comprendre à quel instant, pour quelle blessure d’enfant, je suis devenue celle que je suis et que je lui ai demandé de l’aide.

Alors chaque jour je le remercie de son infini bonté envers moi. C’est drôle de ce parler à soi-même mais ça ouvre de belle porte car une fois passé, je me sens apaisée plus clair avec mon moi et parfois je ris le soir avec cette entité mental que j’ai créer au détour d’un instant. Je finis en disant que ce n’est pas grave encore une expérience de faite, Muchu est venu puisqu’il n’était  pas convaincu que je pouvais le faire seul.

Tu l’auras compris ces jours si j’avais échoué dans ce relationnel, j’ai réenclenché le mode automatique. Je me suis reprise et en t’écrivant ces mots tu peux voir sur mon visage un joli sourire de paix avec soi, essaye c’est sympa à vivre.

Si vous regardez avec attention, la plupart des succès obtenus du jour au lendemain prennent beaucoup de temps.

Steve Jobs

Pour résumer si tu veux retrouver le sourire accepte toi telle que tu es, fait le avec amour, tu dois t’aimer avec tes qualités mais surtout tes defaults, ils sont ta plus grande force, trouve leur origine, comprend la profondément et ensuite ne cherche pas à la faire disparaître.

Tu es qui tu es, demande toi juste comment tu pourrais améliorer les choses. En ne cherchant pas à te modifier, tu t’offres une réelle opportunité d’être toi et c’est ainsi que sans le vouloir mais par le biais de la compassion que tu pourras devenir qui tu rêves d’être avec ton cœur et non ta tête.

Accepte ton reflet dans le miroir, c’est le premier pas vers ton bonheur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s