Arabesque

Arabesque d’Avril

Nous y voilà, 30 jours se sont écoulés, il est maintenant temps pour moi de dresser le bilan, de remettre les pendules à l’heur de ma vie, d’accepter mes absences, de regarder mes échecs, d’observer mes victoires, de comprendre chaque expérience bonne ou mauvaise.

Je suis le seul maitre de mon destin, comme chacun de nous, chacun de nos pas victorieux ou non à un lien avec notre façon d’être, nos pensées, nos agissements,… Certes mes jugement intérieur sont extrêmement négatif envers moi, ces derniers temps j’ai eu beaucoup de mal à m’analyser autrement.

J’ai découvert grâce à la formation Maman Epanouie que le problème viendrait de ma volonté qui serait quasi-inexistante contrairement à la motivation qui elle est bien réelle, sauf que mademoiselle ne serait que provisoire.

« Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation. » Aristote

Bibicaf.com

La publication de mes articles n’est plus en décalage de plusieurs jours, par nécessité de prendre du temps pour moi, j’étais revenu à la veille pour le lendemain ou le jour même seulement voilà ce procédé n’est vraiment par moi. Certes j’ai des choses à raconter mais je me mets trop de pression et je me retrouve déçu de ne pas avoir publié ou mal publié malgré mon envie et mes idées.

Ce mois-ci devait aussi m’apporter l’opportunité de m’élancer dans une jolie formation qui s’adresse aux femmes info preneuse débutante ou non dans cette branche, seulement je me suis dispersée (Comme dirait une femme exceptionnelle, je fais le poulpe). Au début j’ai pensé que je m’en étais trop demandé et puis plus j’y ai réfléchis, la conclusion fut compliqué à entendre, le chemin sera long mais je dois apprendre à penser à mes besoins fondée, plus que sur ce que j’exige de moi, je dois accepter de faire certain pas en arrière pour me remettre en phase avec mon moi. Je dois encore combattre le regard des autres et accepter qui je suis, que ça plaise ou non (ceci s’adresse surtout à moi-même)

J’ai dans l’idée de mettre en place un projet que je commencerai en Septembre, comme je te l’ai déjà dit plusieurs fois, j’aimerai retravailler, l’infoprenariat me tente bien, puisqu’il m’offrirait plus de liberté que le monde de l’entreprise actuelle. Pour cela je vais devoir dire tchao à certains idéaux de vie, ce qui ne sera pas une partie de plaisir car certaine personnes de mon entourage pourraient me rappeler certaines idées bien arrêtées du passé. En attendant nous verrons bien comment tout cela va se goupiller mais sans connaitre le fin mot de l’histoire je suis surexcitée.

« Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle. » Paulo Coelho

Lire est un trésor

Bienvenue au pays des papillons, j’ai décrochée du livre Ecoute ton corps de Lise Bourbeau, je le reprendrai, je fais une pause qui m’a permis de lire quelques pages de Qui est-tu ? et Ton corps dit : Aime-toi ! toujours de Lise Bourbeau

Ma façon de lire me rappelles de vieux souvenir, quand j’étais plus jeune je pouvais lire des livres les uns derrière les autres mais à chaque fois que je devais assimiler des connaissances cela coincée, c’est tout à fait ce qui m’arrive en ce moment, je manque de confiance en moi. Je ne me sens pas légitime d’apprendre pour m’améliorer. C’est contreproductif sauf que j’ignore encore comment j’arriverai à vaincre cette façon de penser.

Apprendre pour évoluer

Tu te doutes bien que cela n’est pas très folichons, je m’interroge beaucoup sur ma capacité à pouvoir mettre en place ce qui m’est appris, j’ai énormément de mal ces derniers jours à croire en mes capacité.

Je ne vais donc pas me mettre de pression sur ce sujet, je n’abandonne certainement pas, je sais que toute les clés de ma réalisation personnelle se trouve dans ces trois première marches. Je vais donc continuer, essayer, réessayé, jusqu’à ce que j’y arrive. Il n’y a pas de raison, si les autres peuvent le faire pourquoi je n’y arriverai pas.

Du coup j’envisage de chercher dans mes proches une ou plusieurs personnes susceptibles de s’intéresser à l’une des thématiques afin de se tirer vers le haut de manière continue. Bien sûr tout cela devra se faire dans le respect de la vie de chacun, sans de grande obligation ais pourquoi pas se retrouver pour échanger sur une publication, pour partager ce qu’on a appris, sur des idées de mise en place et sur nos victoires.

Réflexions sur le passé, le présent et l’avenir.

Comme je te l’ai écrit il y a quelques jours, je suis à bout de force, j’ai entamé une réflexion et je vais m’y tenir, c’est un besoin vital de recommencer ma réflexion et de mettre définitivement les choses en places afin de ne travailler que sur ma volonté. Point par point, doucement mais surement l’oiseau fait son nid.

« Sème une pensée, tu récolteras un acte. Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras un destin. » Stefen Covey

Accepte ton reflet dans le miroir, c’est le premier pas vers ton bonheur

4 réflexions au sujet de “Arabesque d’Avril”

      1. C’est vrai Amandine, c’est joliment dit !
        Douce journée à toi également.
        PS: Tes articles sont plein de bon sens…
        A bientôt
        Tony

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s