La quête du bonheur, Mam'life

Je n’aime pas mon corps

Est-ce que toi aussi tu n’aimes pas ton corps ? Ou simplement une partie de celui-ci ?

Perso je n’aime pas certaine partie, en particulier ma poitrine, mon postérieur, mes jambes et mes pieds, j’en apprécie d’autre comme mon visage et mes bras ce qui reste rassurant mais cette question m’est venu : Pourquoi ? Pourquoi ce désamour de soi ? De sa chaire ?

Si vous croyez en vous quand personne d’autre ne le fait, vous avez déjà gagné.

Venus William

Il est temps de commencer à comprendre se phénomène :

La première chose à retenir c’est que bien notre regard n’est pas celui de notre entourage, si tu fais un petit sondage à tes proches, tu découvriras que pour eux tu n’es pas si mal ou même bien roulée. Ce que je veux donc t’aider à entrevoir c’est que peu importe la croyance qui te pousse à se dégout de toi, elle t’est propre et c’est bien là le malaise. Maintenant que cela est dit entrons dans le vif du sujet.

Les raisons de ce miroir déformé

Il en existe différente, je vais donc te partager ce que j’ai appris et te révéler celle qui me correspond le mieux :

  • La mémoire de l’enfance

Tout ce que nous avons vécu se retranscrit dans chaque partie de notre corps, les événements passés et nos perceptions de ceux-ci en font ce qu’il est. Il est donc important de chercher dans sa mémoire et pourquoi pas de se faire aider (discussion, hypnose, psy,…) afin de découvrir ce qui a pu nous donner l’envie de se détester autant. Attention cela n’est pas forcément un fait à un instant T, cela peu être plus une association de plusieurs ressentis, de différentes sensations comme de la critique, des agressions verbale, de la dévalorisation, de sa famille comme de toute les personnes fréquenter (garderie, club, professeurs, camarades,…)

  • L’influence extérieure

Pendant très longtemps j’ai eu un regard négatif sur moi, puisque je me jugeais anormal quand je voyais ces femmes avec des physiques que j’idolâtrais. Les magazines parlent sans cesse de régime pour avoir un corps prêt pour l’été ou prêt à affronter le froid de l’hiver, je me suis laissé happer, jusqu’au moment où l’on m’a gentiment expliqué que les artifices ainsi que les retouches était d’Or dans ce monde, que les mannequins était obligées de s’affamer pour faire plaisir à des codes préétablis. Il faut aussi savoir que certains corps sont le fruit de la vie, certaines femmes sont maigre par fatalité comme d’autre sont enveloppé sans en comprendre la raison. Alors si toi aussi tu rêves de ressembler à telle ou telle personnes demande toi d’abord son histoire.

  • Nos blessures de vie

Cela reprend un peu les deux premiers point, notre corps est le fruit de ce que nous ressentons, de ce que nous avons vécu et de la façon dont nous l’avons interprétée. Nos comportements, nos pensées, nos envies, nos espoirs, nos croyances, qu’ils soient positif ou négatif sont matérialisée dans chaque pore de la peau. Il est important de savoir que pour nous protéger de toutes les situations désagréables de la vie nous avons conçu des protections et certaines sont si fortes que nous entrons dans une spirale autodestructrice, nous focalisons toute notre énergie sur ce que nous n’aimons pas, nous détruisons notre confiance en nous, nous avons peur du regard des autres et nous nous mettons par la force des choses à imaginer ce qu’il pense (ce qui est souvent incorrect, comme je te le disais plus haut)

Tu l’auras compris c’est le dernier point que j’ai choisi, c’est celui qui regroupe l’ensemble des mes croyances et de mes espoirs. Il est ma conviction profonde que par la pensée nous pouvons changer et que c’est bien dans les abimes de mon cerveau qu’est la source du problème.

Les conséquences de cette répulsion

Nous développons des peurs plus ou moins forte, qui peuvent même devenir phobique, juste par désamours. Plus nous laissons entrer en nous le venin du jugement, plus nous perdons l’estime de soi, plus nous pouvons développer de la maltraitance envers notre métabolisme, j’entends par là, des addictions (alcool, tabac, caféine, théine, sucre, gras,…).

Nous pouvons aussi nous éloigner du monde juste parce que nous sommes persuadée que les gens ne voient que ce qu’il y a de moche en nous (et quand ce n’est pas le cas, on est prêt à leur monter dans l’éternelle attente d’une approbation), nous évitons les lieux public, nous nous effaçons sur notre lieu de travail ou nous camouflons notre peur derrière l’humour ou l’agressivité.

Apprivoiser son regard sur soi

Il est donc l’heure de réapprendre à connaitre son corps, il faut le regarder sous un autre angle.

Comme je te l’ai écrit plus haut il va falloir comprendre d’où proviens le problème pour pouvoir le résoudre. Voici qu’elle que petit truc que j’ai décidé de mettre en place afin de réapprendre à m’aimer (qui pourront t’inspirer dans ton cheminement), il est peut-être temps de prendre soin de ce corps que l’on m’a confié à ma naissance, celui qui m’a protégé et aimé depuis bientôt 32 ans, il est temps que je lui rende ce qu’il m’a offert.

  • Alimentation

Prendre soin de son corps c’est à mes yeux commencer par apprendre à connaitre ses besoins, savoir ce qui est sain pour lui, lui donner uniquement ce dont il a besoin, parfois il pourra recevoir des choses moins agréables pour lui à moi de corriger le tir à chaque écart pour qu’ils se sentent au mieux de sa forme.

  • Yoga

La précision des gestes, l’évolution des muscles, l’éveil de l’esprit, permette de rallier une philosophie plus saine entre son corps et son cerveau. C’est un bon moyen de repartir à sa découverte, de se dépasser et de s’offrir un amour profond.

  • Sport

Avoir une activité physique est un besoin pour le corps, il n’est pas nécessaire de se rendre à une salle de sport si on ne le peut pas. Il suffit de trouver des solutions comme changer ses déplacement en s’obligeant à marcher au lieu d’être en position passive, d’attente. Pour ma part, j’ai un vélo elliptique à la maison et je me mets tout doucement au fitness à domicile, je songe dans un souci de sociabilisassions à me rendre dans une salle de sport.

  • Se préoccuper des autres

Pour ne plus se concentrer sur soi, il vaut mieux être présente pour notre cercle, ils ont leurs histoire, vous découvrirez surement quelqu’un qui vous ressemble et ainsi en l’aidant à guérir ou simplement en le soutenant,  vous vous aiderez vous-même.

  • Rencontrer de nouvelles personnes

Sortir de son espace sécurisé t’apprendra à oublier tes perceptions, plus tu sortiras de ton isolement et plus le monde révéleras ta beauté intérieur en faisant évoluer ton esprit. Pour cette partie-là ma journée de rencontre m’attend, j’ai hâte de sortir de ma bulle et d’avancer.

  • S’offrir des récompenses

A chaque petit pas réaliser vers son amour corporel, il me semble agréable de s’offrir un joli cadeau sans forcément casser sa tirelire. Voici quelques exemple de ceux que je veux me donner : un vêtement, un massage, une crème hydratante, un gommage, du maquillage, une coupe de cheveu, une sortie entre fille,…

C’est vous qui déterminez ce que vous valez. Vous n’avez pas besoin d’attendre que quelqu’un vous le dise.

Beyoncé

Pour finir cet article, j’aimerai remercier ma meilleur amie, comme je te le disais sur Insta, je n’arrivais pas à écrire, j’ai compris le pourquoi, cette soirée en sa compagnie fut fabuleuse, elle m’a ouvert les yeux. Je t’aime ma Chouchoute d’Amour.

Je te souhaite une belle soirée et n’hésite pas à partager avec moi en commentaire ton ressenti sur ton corps.

Accepte ton reflet dans le miroir, c’est le premier pas vers ton bonheur

(Attention, cet article s’adresse aux personnes ne souffrant d’aucune pathologie, cela est une autre histoire, je n’ai aucune connaissance sur ces sujets précis, même si je suis convaincu que nous pouvons nous offrir la possibilité de guérir de tous)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s