La quête du bonheur, Mam'life

Se relever encore de soi

Comment faire quand on ne sait plus comment agir avec les autres ? Comment vivre tous ces bouleversements intérieurs, quand ceux-ci impact notre entourage ? Comment enlever le poids de la culpabilité ? Comment affronter les jugements alors que celle que nous étions change ? Comment écouter puisque l’on apprend le contraire ? Comment, comment et comment ?

Le développement personnelle au début c’est juste une prise de conscience, au départ on se dit que ça va passer comme une lettre à la poste et puis tout d’un coup c’est la claque et la lutine de question : Est-ce que je suis sur la bonne voix ? Depuis quasi trois mois, elle fou le binz dans ma tête mais revient sans cesse. Elle a au moins le privilège de me faire entrevoir des peurs, des certitudes foireuse et j’en passe. Si tu travailles ce point-là de ta vie, tu connais ton Muchu et son niveau, s’il est plutôt de basse température alors peut-être que mon article ne te parle pas, s’il est plus chaud que le magma d’un volcan, tu te dis surement que tu n’es pas seul (j’espère ne pas l’être).

Personne n’est parfait, nous avons tous le droit à l’erreur, j’ai beau l’entendre et même le dire, je n’arrive toujours pas à m’en convaincre, pourquoi ? Si jamais tu as la réponse je suis preneuse.

En attendant je voudrai juste partager avec toi, une énième prise de conscience, qui m’est apparu au fil de ma journée d’hier. Je sais qu’elle est mon but je connais dans l’idée la fin de l’histoire mais une grande peur subsiste, la peur de perdre ce que j’aime. J’ai de la gratitude à cette heure pour tellement de chose seulement cette vie ci belle avec ces travers que je ne désire plus, je vais la vivre encore combien de temps (la, je suis sûr que tu viens de comprendre ou je voulais en venir).

Voilà ce que je fais quand je m’interroge sur la nouvelle vision que j’applique et qu’un tsunami s’abat sur moi (bon c’est parfois une perception) : Je me renferme dans les tourments de mon cœur, je me pose ma jolie question et je regarde le chemin à parcourir même si tu l’auras compris j’ai toujours pas le plan de vol exacte, je tâtonne pour combien de temps encore ? Je ne sais pas!  Une fois cela fait je me souviens que les grands hommes de ce monde ont eux aussi commis des erreurs se sont trompé et se sont relevé alors pourquoi moi, à mon échelle, je ne pourrais pas faire de ma vie un jolie rêve en couleur. Si le chemin est le bon alors le final sera grandiose et si ce n’est pas le cas alors ou tsunami suivant je comprendrais la réponse. Et puis au fond je fais tout cela sans être égoïste puisque si je me réalise, si je m’épanouie de l’intérieur, alors la vie de ceux qui m’entoure pourra en profiter, à moins que penser ainsi soit mal, si telle est le cas il faudra que j’en prenne conscience mais quand ?

J’espère que tu comprendras ces lignes, si c’est le cas n’hésite pas à me donner d’autre idée de regard sur soi pour changer de façon plus positive en suivant la bonne route.

Passe une belle journée et n’oublie pas

Accepte ton reflet dans le miroir, c’est le premier pas vers ton bonheur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s