Mam'life

La page blanche

Je t’expliquais dans Arabesque que je ne savais pas encore ce que j’allais te publier pour ce mois-ci. Au début cela m’a surpris, la fonction première de ce blog est de parler à cœur ouvert, j’avais pourtant passé un accord avec moi-même, toi et ma psy, celui de me livrer sans faille même si cela impliquait d’être répétitive ou de dire des choses  qui peuvent sembler superflu.

Alors pourquoi ai-je un trou ? Pourquoi je n’arrive plus à taper quelque chose de cohérent sur mon clavier ? J’ai fini par trouver la réponse en écrivant ces quelques lignes, en me faisant violence, en m’obligeant à m’ouvrir. Le souci, il est sous mes yeux enfin dans ma tête, n’arrivant pas à rassembler mes idées je me perds dans une direction (quête de perfection) pour revenir à mes vieux démons.

Pour être un peu plus précise, imagine que tu visualise un but de vie qui est aux antipodes de ce qu’on t’a enseigner, qui ne ressemble pas à ce qu’on nous a inculqué, tu arrives à mettre en place le chemin dans ta tête, tu entrevois chaque réussite, tu entends la mélodie, tout est donc parfait et sans comprendre pourquoi tu as l’impression d’échouer, d’avoir abandonné au premier effort, tu te trouves un milliard d’excuse pour tout lâcher. Eh bien c’est ma grand histoire de la vie, je suis pleine de conviction, remplie d’espoir mais je m’auto-sabote en réalité, je regarde mon reflet dans le miroir mais j’ai oublié de me regarder avec des yeux d’enfants. Si je me souviens, à l’époque ce qui était beau ou moche, bien ou mal, bonheur ou souffrance ne ressemblait pas à ce que je suis aujourd’hui. Alors d’où vient le problème, oh, je pourrais encore accuser les autres mais ce serait mentir, le souci il vient de mon inécoute, de ma non interprétation et de mes peurs que j’ai laissé m’envahir.

« Avec trop on se perd. Avec moins on se trouve. » 
Tchouang Tseu

Je me suis aperçut ces derniers temps que ma psy était belle et bien formidable car sans que je ne m’en aperçoive, elle me conseille de façon subtil, elle me dit parfois ce que je veux entendre ainsi que son contraire, je pensais qu’elle me prenait par la main pour m’emmener sur le chemin de la paix intérieur. J’ai fini par m’apercevoir qu’elle ne me donnait pas vraiment de solution, elle les puisait en moi, elle m’interrogeait, elle m’analysait, elle relevait les détails les plus insignifiant (tu sais ce que tu dis à la vas vite, ce qui pour toi n’a pas d’importance, enfin c’est ce que je voulais croire). Elle m’offre plus de réflexion mais sans créer la cohue dans ma tête, j’apprends à faire le tri à l’intérieur de moi et plus j’avance, plus je retrouve gout de vivre avec les autres, de prendre soin d’eux et de moi. Il est très étrange comment un cerveau en tornade peu nous faire oublier l’essentiel. Aujourd’hui encore nous reprendrons les choses, point par point. Elle me montrera comment ne pas me laisser envahir par mes émotions, comment remonter à leur origine pour me libérer de leur emprise et rendre cette réflexion automatique. Ah oui, je sais maintenant d’où  vient le stéréotype du psy qui dit tout le temps: « Vous en pensez quoi? » Ne t’inquiète pas, il (ou elle) n’est pas payer à rien foutre, non, il (ou elle) est là pour nous montrer la belle personne qui est en nous sur le chemin que nous avons choisi. Compliqué de le faire sans connaitre notre volonté et notre intuition, parfois je me dis que j’aurai aimé faire ce boulot, parler aux gens et leur montrer le meilleur en eux et puis pourquoi pas ? Un jour je me donnerai ce challenge.

Et voilà, j’avais peur de ne plus pouvoir écrire et je viens de noircir une page entière, preuve qu’avec une question on peut débloquer une situation. Je vais maintenant pouvoir me concentrer sur l’élaboration d’un joli menu avec une classification qui me ressemble et qui permettra d’entamer une amélioration de vie positive.

Accepte ton reflet dans le miroir, c’est le premier pas vers ton bonheur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s