La quête du bonheur, Mam'life

Comment passer un coup de balai ?

Tu te doutes bien que ne vais pas t’apprendre à passer le balai au sens littéraire, j’aurai peut-être pu car je suis persuadée que c’est en échangeant nos connaissances que nous pouvons nous améliorer. Je voudrai juste partager avec toi mon cheminement, mon évolution pas à pas. J’ai pris conscience que pour changer il fallait passer un gros coup d’aspirateur dans sa vie enfin  parfois juste une microfibre suffira.

Avant que je n’oublie, ne t’étonne pas si je radote un peu dans mes articles, je navigue en eau trouble dans mon esprit de ce fait la répétition est dû à une recherche d’amélioration, de ce petit truc qui ne fera plus jamais échouer consciemment comme l’inverse.

« Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est. »
Jean-Paul Sartre

C’est en touchant le fond qu’il nous est permis de remonter, je ne l’ai réalisé qu’une fois face à la réalité :

Je pense qu’en posant mon stylo sur cette feuille blanche, j’ai laissé glisser les mots, j’ai oublié le temps nécessaire à ma réalisation, en bref j’ai surtout abandonné la recherche de mon Moi Profond. J’entends par là que je me suis menti sur mes réelles motivations et puis j’ai attendu des autres une réelle compréhension alors que je leur devais une réelle explication, puisque c’est ensemble que nous sommes les meilleurs conquérants de nos chemins d’Ames.

Il est donc temps de reprendre une feuille d’accepter qu’elle soit tachée, qu’elle soit raturée, quel change de sens et même de format, la vie est ainsi faite mais pour se retrouver et s’aimer il va falloir la remplir de la plus belle des encres, la volonté de progresser. Avec le temps, j’apprendrai de mes réussites, de mes échecs, je recommencerai encore et encore, jusqu’à me voir entière devant le miroir. Il est temps de prendre le taureau par les cornes et de reposer véritablement mes projets de vie sans m’offrir un jugement trop négatif. Tout cela tu me diras je te l’avais déjà expliqué seulement voilà je m’y suis tellement mal prise (Faites ce que je dis, pas ce que je fais) et le résultat est là c’est la cata, la catastrophe.

Il est temps pour moi de m’accepter telle que je suis, de quitter ma honte, sans fatalité je ne peux être que moi. Quand à celle que j’ai envie d’être, je sais qu’elle est là tapis dans l’ombre et ne demande qu’à éclore, il est l’heure.

La fin des taches rébarbatives 

C’est le premier point que j’ai dû aborder, c’était ma première prise de conscience. Il faut savoir que cela fait longtemps que je veux leur faire la peau, j’ai flâné sur le net à la recherche de solution positive mais le problème  ce ne sont pas les clefs que j’ai trouvé, c’est mon état d’esprit. Il faut savoir que lorsque notre moral est dans les pieds, le simple fait de faire à manger, de passer l’aspirateur ou de mettre de l’ordre dans ses affaires semblent être aussi difficile que de gravir le Mont Blanc alors on a la fâcheuse tendance à esquiver ses responsabilités (bon j’avoue à les fuir, c’est plus honnête).

Tu te doutes que le bilan est plutôt désastreux car c’est mon mari qui a dû prendre le relai pour le bien être de la famille, pour manger j’étais devenue une pro du tout fait, en bref ce que j’avais quitté, j’y succombais facilement à chaque fois que l’effort me semblait surhumain, même à l’arrivée de mon Thermomix.

Au bout de quelques jours de prise de consciences et une grande discussion avec ceux qui m’entoure, il s’est avérer que je devais trouver des solutions constructives même si elles étaient aux antipodes de mon projet de vie.

  • Pour le Ménage comme le repassage, j’ai donc décidé de demander de l’aide quelques heures par semaines.

Rien ne sera définitif, je cherche une personne bienveillante qui pourra m’aider en m’offrant du temps pour faire d’autre chose ou partager avec moi ses trucs et astuces, pour qu’au moment où je me sentirai prête je puisse me remettre à passer le balai.

  • Pour les repas comme je te l’ai dit j’ai investi dans Mr Thermomix, il est vrai que grâce à lui je commence à retrouver un temps précieux (oh je ne l’avais pas perdu mais je me bouffe la vie pour pas grand-chose des fois) et en prime j’ai retrouvé l’envie de faire de bon petit plat, enfin surtout des gâteaux. J’ai encore du mal à m’investir à 100% (Je suis moins euphorique que certaines de mes copines), j’ai un problème d’organisation (venant de moi, c’est plutôt étrange. <- je confirme ceci n’est pas à prendre au sens littéral) mais pas que (ce n’est pas pour me trouver une excuse). Ayant bobo à mon petit pied, je ne pouvais pas me rendre dans mes magasins habituel, ça ma enlever toute motivation, j’avais besoin de voir les couleurs sur les présentoirs du primeur, de faire un tour au milieu des étalages du poissonnier, du boucher et du fromager et puis de me rendre au petit magasin bio pour me dire que j’allais offrir des bonnes choses à mon corps.

Comme je me sens de nouveau avec le droit de vivre, je vais reposer les bases de ma semaine, je vais pouvoir respecter certains code, ces codes je les connais, je les ai déja mis en place mais je les avais abandonné lâchement :

  • On commence par le planning des menus,  il sera fait en famille chacun dit ce qu’il aimerait manger la semaine suivante ensuite j’inscris le tout dans mon cookidoo (+ tout ce qui n’est pas alimentaire) et voilà ma liste de course faite, précieux temps de gagner.
  • Pour aller chercher tous les produits je vais m’organiser sur une journée, je passe commande chez le boucher, je fais un drive puis je me rends dans deux magasins le bio puis aux Halles.

Pour finir ce premier coup de balai, n’oublions la gestion du linge, des plannings de chacun et de la partie administratif, pour ceux-là je n’ai pas encore de véritable solution ce que j’ai mis en place est simple, il faut en faire un peu chaque jour, organiser l’ensemble ce qui n’est pas une mince affaire ensuite je me fixerai un moment chaque jour pour ne pas revenir au même point plus un temps pour t’écrire.

Eh oui, tenir un journal n’est chose facile, pour le moment je tape sur mon clavier tranquillou dans mon lit le soir quand tout le monde dors, c’est pas géniale.

Je te dirai une prochaine fois ce que j’ai enfin choisi de mettre en place exactement.

Accepte ton reflet dans le miroir, c’est le premier pas vers ton bonheur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s