Mam'sLife

Comment combattre qui nous sommes ?

Aujourd’hui j’avais envie de te parler de ce combat que j’ai le sentiment de mener un peu chaque jour contre mes vieux démons. Je sais que je dois accepter qui je suis pour devenir celle que je rêve d’être je connais le chemin mais le parcours est souvent semer d’embuche insurmontable, à moins que mon jugement envers moi soit trop dure.

Tout cela je te l’avais déjà confié, je continue juste le développement de mes pensée car comme mon titre l’indique je dois me battre contre trente an de mauvaises habitudes (oh pas de panique j’en ai des bonnes quand même).

 

Les defaults le plus important de mon Moi que je travaille encore et toujours c’est :

La critique

Je suis toujours dans le jugement négatif je vois plus souvent la beauté dans ceux qui m’entoure, qu’en moi. Ce n’est pas tout à fait vrai je vois le bon dans les victoires de mon passé dans ces moments où je me suis surpassé, dans ces montagnes que j’ai gravis mais pour le reste c’est rarement le cas au premier abord.

Pour exemple ce blog lorsque je l’ai conçu j’ai voulu croire en moi et puis au bout de quinze jours je me suis dit qu’il serait comme le précèdent à l’arrêt au bout de même pas six mois. Sans savoir pourquoi et malgré des échecs à répétitions pour cause de morale en baisse ou de fatigue, je suis toujours là à t’écrire, serai-ce une première victoire tapis dans l’ombre que je m’aperçois en laissant glisser les doigts sur mon clavier (il va falloir méditer sur le sujet).

 

Quand je réfléchis au fond du problème, c’est encore est toujours ce regard de la société, nous ne sommes pas venu au monde pour être dévaloriser pourtant depuis notre plus tendre enfance nous souffrons de ces informations négatives qui nous ont été donné à peine né. Au lieu de nous tirer vers le haut elles ne font que nous convaincre d’être des minables et même si certains ont trouvé dès leur plus jeune âge la capacité de se libérer de cette emprise, ils ont fini par s’endurcir au point de ne plus écouter les sages, preuve que le noir sait s’infiltrer partout.

 

Pour continuer à vaincre cette engrenage, j’utilise bien sur mon verre à moitié plein, je positive le plus possible mais j’ai découvert au fil de lecture qu’au lieu de rêver au bonheur il faut accepter de le vivre ici et maintenant, en gros rêver nous procure un sentiment d’inaccessible alors que ce dire que nous avons déjà ce que nous imaginons permet de s’offrir le comportement adéquate et au final nous devenons et nous vivons ce qui nous ai dû. Bon coter pratique je ne suis pas encore experte (revoilà monsieur négatif), au fil des jours je serai une professionnelle (voilà du positif, je peux me corriger, preuve en est).

 

Je vais donc continuer mes recherches pour te retrouver mes sources et si possible te donner plus de précieux conseil pour t’aider toi aussi (enfin si c’est que tu recherches).

 

Sois toi, Crois en toi et Vie ce bonheur

A85599FABF985EA7AC4DBCE87A6566AF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s