Je m’en fou, je veux lâcher-prise

Les émotions sont parfois nos meilleurs amis comme nos pires ennemi, le souci est toujours le même savoir les gérer et le vrai problème c’est que pour y arriver il faut vraiment se connaitre.

Je t’avais déjà raconté mes méthodes pour revenir à la quiétude intérieure, seulement face à la toxicité de notre environnement, je n’arrive pas toujours à les mettre en pratiques. Dernièrement la succession d’évènement, les hormones en ébullition (Bon ok, ma chute hormonale n’a pas encore eu lieu, du coup je m’attend au pire dans les jours à venir, vive la baby émotion pour les intimes ou babyblues pour les autres) et le tourbillon de la vie m’on offert un cocktail Molotov parfait pour ne plus avoir envie de rien et certainement pas d’une séance de retour au moi intérieur.

Enfin tout ça pour dire qu’entre la fin de grossesse, l’accouchement et les première nuit sans sommeil, j’ai ce sentiment d’envie de vivre pleinement comme avant, ce nouveau souffle me vient de très loin, comme un besoin de redevenir celle que j’étais avant d’être mère, cette jeune femme débordant d’énergie (je viens de me donner un coup de vieux, je sais mais c’est juste pour la visualisation) capable de dépasser des montagnes.

Si tu te demandes ou est le problème, je vais t’expliquer un truc plutôt simple, face à mon miroir je perds mon fil conducteur, tous se floute, je ne trouve pas comment tout conjuguer, comme si chaque marche que je songeais gravir se transformait en montagne.

Ce sentiment je suis sûr que même si tu n’as pas d’enfant tu l’as connu d’une manière ou d’une autre, alors comment réellement l’affronter ? C’est une amie à moi qui me l’a rappelé autour d’un café, laisser sa maison vivre, c’est tellement plus jolie une maison qui respire le bonheur plutôt qu’un musée personnel ou l’on se sent mal à l’aise. Eh bien cela s’applique à tous les moments de vie : il vaut mieux un bureau ordonner ou l’on stress ou un bureau bordélique ou l’on s’offre le bonheur du travail accompli ? ; Il est préférable d’avoir une organisation digne d’un ministère ou de s’offrir de bon moment en famille, entre amis et de laisser le reste derrière soi (enfin je ne dis pas de procrastiner non plus sur le plus important) ?

Revenir à l’essentiel, a ce qui est plus sain pour soi, pour notre entourage, c’est donc ainsi que j’entrevois l’amélioration de mon organisation maintenant, il est temps pour moi de mettre un terme aux relations ou aux situations toxiques pour ma famille ou pour moi, c’est le bon moment pour que ce noir qui ronge nos vies aillent voir là-bas si on y est, il est l’heur de dire aurevoir à tous ces polluants et d’abandonner cette souffrance que j’ai laisser me ronger depuis plus de 10 ans.

Alors voilà maintenant je m’en fou, je prends la route du je lâche prise, et comment ? Ce n’est pas bien compliquer je vais déjà remettre en pratique ce que je t’ai raconté ici et là, je vais gouter à l’état d’esprit positif, laisser les tourbillons noirs derrière moi pour ne gouter qu’à ceux du sourire, je vais m’offrir de l’amour, de la tendresse (on est jamais aussi bien servi que par soi-même et l’avantage c’est qu’il se partage).

Le chemin est donc simple, chaque jour être reconnaissant de ce que l’on peut recevoir mais aussi prendre conscience que ce qui nous entoure est beau, arrêter de voir le négatif mais plutôt le verre à moitié plein. Et pour ce faire il suffit soit d’utiliser un agenda, un cahier, en bref un espace pour se noter chaque soir un petit message qui dit merci, merci à la vie, merci à ceux qui nous entourent, un simple merci mais aussi ce que l’on souhaite s’offrir pour le lendemain afin de vivre pleinement et de ne plus ruminer dans le néant.

Ah oui, un petit truc aussi, il n’y aucune obligation dans le lâcher prise, ça se vie tranquille sans contrainte, pas la peine de se mettre la pression ou de se relever à nuit pour pratiquer une technique de bien être intérieur, c’est l’opposer de la démarche. Il faut faire les choses parce qu’on en a envie, parce que ça nous fait du bien, parce que c’est le moment de se donner le meilleur. Si je te dis ça c’est parce qu’à une époque je suivais un programme découvert sur le net ou chaque jour je devais visionner une vidéo et agir sur ma journée pour arriver à profiter pleinement sauf que je me suis vite aperçu que c’était contre-productif, je m’offrais une bonne dose de pression.

Maintenant c’est simple, tout doucement je vais concevoir mon nouveau cocon, je vais tâtonner pour créer une harmonie dans nos vies, avec mes amours et concevoir une belle organisation qui me ressemblera pour continuer de nous offrir du bien être bienveillant.

En continuant mon chemin je n’oublierai pas de te partager nos envies et nos créations, je t’invite donc à me dire ton ressenti mais si toi aussi tu recherches cette philosophie de vie n’hésite pas à me partager tes conseils et tes lectures qui j’en suis sûr continueront de me faire grandir (et qui pourront aussi être précieux pour d’autre lecteur).

Sois toi, Crois en toi et Vie ce bonheur

A85599FABF985EA7AC4DBCE87A6566AF