Apprendre à positiver chaque jour (suite)

Comme je te l’ai dit mon article de la dernière fois était un peu long, j’ai donc décider d’écrire une suite en espérant qu’elle te convienne et que ne soit pas trop long.

 

Je vais reprendre sur l’information positive, quand tu la reçois, vie la et ensuite pense à ce qu’elle pourrait apporter à toi, ta famille, ton entourage mais aussi à ces inconnus que tu croises dans la rue. N’as-tu jamais remarqué que lorsque l’on offre un sourire, on en reçoit un ? Quand ça t’arrive, ne ressens-tu pas cette paix intérieure, cette bienveillance au fond de ton cœur ? C’est juste un peu de bonheur, transmis et partager sans un mot, juste un instant de douceur à vivre pleinement, qui efface en quelques secondes tous nos soucis.

 

Si cela t’intéresse j’utilise deux ou trois autres solutions qui me font un bien fou, me détende et me permettent de voir le monde sous un jour nouveau.

 

*Je prends une feuille de papier et j’y écris tout ce qui ne va pas, que ce soit arriver le jour même ou que cela me pèse sur le cœur depuis plusieurs années, tout ce négatif noircit cette page que je fini par bruler en me disant que tout est derrière moi. Il me suffit ensuite de reprendre une nouvelle page et cette fois ci d’y écrire tout ce que j’aime, tous les petits instants de bonheur que je ne vois pas au premier coup d’œil, en bref de revoir tous les moments heureux qui font partis de ma vie aujourd’hui, une fois achever je la glisse sous mon oreiller et à chaque fois que je sens une mini baisse de régime, je le relie.

*Il y a aussi la technique de la bougie, la flamme d’une bougie est quelque chose de mystérieux pour moi et féérique aussi, alors il me suffit d’en allumer une et de lui communiquer tout ce qui ne va pas, tous mes regrets, toute mes cicatrices non guérit. Après généralement je la laisse se consumer pour qu’elle détruise tout le noir de mon cœur une fois fini, j’en rallume une autre et je lui demande de réaliser tous mes beaux projets qui me donne du baume au cœur, je ne sais pas pourquoi j’ai l’impression que juste l’espoir que cela finisse par arriver m’apporte la paix dont j’ai besoin.

*La musique, les balades en foret ou bord de l’eau, le sport, tu connais déjà tous ça je suppose mais est-ce que tu les vies correctement ? Si je te pose cette question c’est parce que j’ai découvert que ce n’était pas mon cas. En faite j’aime écouter mes musiques mais ce n’était pas forcement les bonnes, aujourd’hui j’aime entendre des sons plutôt tourner vers la nature, il me remplisse de bien-être, me rappelle des souvenirs heureux et quand j’ai besoin de me défouler alors je me mets sur le net et je tape musque qui défoule, il ne me reste plus qu’à danser sans m’arrêter. Pour les balades, je me fixe comme objectif de chercher de tout petit détail qui pourrait faire de jolie photo, j’essaye de comprendre comment la nature à pu créer cette beauté ou à quel moment elle a repris ces droits.

*Le regard dans le miroir, on voit souvent nos défauts plus que nos qualités seulement voilà on oublie souvent de se dire qu’on s’aime. Je te propose donc un petit jeu envers toi-même, tu te regarde dans le miroir et tu dis quelque chose de super gentil et de sincère. Si tu as besoin de phrase positive en cas de panne d’inspiration, le net t’aidera surement. Je t’en donne déjà une qui vient du Dalaï Lama et que je trouve si vrai : « Ne laissez pas le comportement des autres détruire votre paix intérieur »

 

Je crois t’avoir tout dit sur mon apprentissage de la positive attitude, le chemin que j’essaye de suivre, si tu as de précieux conseil à me donner je t’écouterai avec attention.

 

Sois toi, Crois en toi et Vie ce bonheurA85599FABF985EA7AC4DBCE87A6566AF