Dire la vérité à mes enfants.

Eh oui j’ai raconté un terrible mensonge à mes enfants !

Je leur ai fait croire à un certain bonhomme rouge avec une longue barbe blanche, il viendrait une fois par an d’une ville en Laponie. Je leur ai raconté l’histoire de cloches et de petits lapins qui irait jusque Rome pour chercher de chocolats et pour finir il y a peu ils ont entendu des histoires de souris.

 

Dans un souci héréditaire, j’ai dit à mes enfants ce qu’on m’avait raconté, chaque jour je me demande comment je vais pouvoir leur avouer cette trahison.

Je me retrouve comme une petite fille qui doit avouer une terrible bêtise au nom de tradition et pire tout le monde trouve ça normal, ils ne comprennent pas que je veuille leur dire toute la vérité, tous les enfants passant par là et le vive bien (Euh, moi je l’ai super mal vécu mais je suis resté fière le jour où je l’ai su car je voulais pas avoir la honte. Pour t’expliquer j’avais 9 ans et j’étais en classe quand l’institutrice me l’a révélé).

En attendant je regrette mes choix, je culpabilise tellement de leur avoir fait ça, je suis face à mes remords et j’ignore toujours comment leur avouer.

 

Pour le moment je change mon langage, je lâche de petite phrase pour les aider à comprendre, je ne veux pas leur faire un choc à l’annonce des ces mythes qui leur ont certes permis de vivre dans l’imaginaire, la magie, la douceur. Je veux leur dire dans un climat de tendresse et de bienveillance mais sur internet on ne trouve pas de conseils, en tout cas je n’ai pas trouvé grand-chose et rien qui me conviennent.

 

En tout cas pour être sûr de ne pas me défiler j’ai décidé que pour Noel prochain ils devront savoir car j’aimerai vraiment qu’ils apprennent en même temps ces valeurs des fêtes que j’aime tant (le partage, la générosité, le plaisir d’être ensemble, …).

 

Si tu as des conseils pour une maman qui a fait une grosse bêtise, je suis preneuse.

Je te raconte l’évolutions des choses dans les mois à venir, mais surtout la réaction de mes enfants enfin leurs sentiments partagés.

 

Prend bien soin de ceux que tu aimes mais ne t’oublie pas.