Je réapprends la lecture

Je te rassure, je sais encore lire, ce titre signifie plutôt que je me suis perdu, je me suis mise à faire n’importe quoi (à mes yeux bien sûr, chacun son avis sur le sujet), jusqu’à mon premier smartphone et ma découverte de Fb, je lisais au moins un livre par mois ( ce qui est déjà peu à mes yeux) et je le dois à mes grands-parents qui m’incitait à chaque moment de libre à lire et à sortir au lieu de rester enfermer dans ma chambre, à rien faire.

J’ai un jour ranger mes livres, au fond d’un placard, derrière une tonne d’excuses, j’ai surfé sur la toile et bien sûr j’ai quand même lu, seulement voilà des articles c’est pas la douceur de glisser au fond d’un univers, de m’imaginer ailleurs, tout sauf ici et maintenant comme si j’étais sortit du temps vivre au fil des pages.

Il est ou le temps ou j’arrivais à quitter mes écrans et à me plonger dans un bon bouquin en rêvant à un monde meilleur, à une vie fantastique, partir à la découverte d’une autre culture, m’immerger dans un autre temps, vivre pleinement non pas loin d la réalité mais à l’intérieur de celle-ci.

Si tu me suis sur Insta, tu sais que cette réflexion des écrans me travaille, je cherche juste comment mettre ça en place tout en gérant un blog.

Alors voilà je recommence tout doucement c’est l’une de mes révolutions de cette année, j’ai commencé par: L’art du bouddhisme; Les fondements et les pratiques du bouddhisme tibétain; d’après les conférences de Sa Sainteté le Dalaï-Lama à New-York en 2003 et 2007.

Tu l’auras compris j’avais envie de jouer les exploratrices, je n’ai que très peu de notions sur le bouddhisme donc développer mes connaissance est un plus, je n’oublie pas que mon objectif premier est de retrouver confiance en moi, cette culture qui me fascine par son approche calme et sereine me sera forcément positive, j’ai découvert que j’étais beaucoup trop centrer sur moi ce qui reflète un certain égoïsme, j’ai appris que mes peurs, mes angoisses, mes coups de colère venait de la souffrance, à qui je laisser une place énorme en ce moi qui n’existe pas.

Je ne suis pas devenue bouddhiste et encore moins experte sur le sujet mais ce livre m’a bouleversé dans le sens où il m’a permis de comprendre que le plus important est de vivre dans le but d’aider l’autre à atteindre la paix intérieure et non vivre pour l’atteindre soi, exister sans pour autant exister, devenir un tout avec tout.

Je ne l’ai pas fini (c’est pas tout à fait vrai, ce type de livre je le lis en deux fois la première pour m’imprégner et surtout pour savoir si ça me plait, la deuxième pour prendre des notes afin de pouvoir mettre en pratique comme pour m’aider à mémoriser) j’espère du coup respecter mon objectif d’au moins un livre par mois, ce qui me semble bien partis.

Et toi tu lis beaucoup, plutôt papier, ebook, tablettes, smartphone et tes lectures préférer c’est quoi ?

 

N’oublie pas devient qui tu veux en n’oubliant pas qui tu es.