Bien dans sa tête Vivre aligner avec soi

Voire le verre à moitié vide

C’est le drame de nombreuse d’entre nous. Ce n’est jamais assez, ce ne sera jamais mieux, tu ne peux pas t’attendre à mieux, le sort s’acharne continuellement.

Tu connais tellement ces sentiments que tu n’y prêtes plus attention à chaque journée reviens son lot, de toute façon tu as à peine posé le pied en dehors de ton lit que les ennuis commencent.

De cette jolie habitude est née une sorte de morosité interne, tu as commencé te sentir mal à l’intérieur de toi et à espérer qu’un jour un miracle arrive.

Source Canva

Le verre il est à moitié vide ou à moitié plein ?

Il y a trois catégories de personnes à ce sujet-là. Certains verront le verre à moitié vide en permanence, d’autre l’inverse et les derniers oscillerons entre les deux. Fatalité ou pas, ils ont tous raison ou presque.

Ce que tu dois commencer à comprendre c’est comment tu fonctionnes ?

Chacun est différent, nous avons tous notre propre programmation, nos perceptions, nos analyses et il en existent autant que le nombre d’être humain sur la planète. Le truc c’est que tant qu’on ne voit pas le bon côté des choses, eh bien on nourrit le manque de confiance en soi.

Chaque situation née afin de nous apprendre quelques choses de précis, tant que la leçon n’est pas comprise, les situations se répéteront. C’est notre propre volonté d’une certaine manière. Le bonheur t’appartient, il est à ta porte et cela depuis toujours. Si tu décides d’aller vers toi, dans l’amour de toi, dans l’acceptation et le pardon, alors tu vivras les épreuves avec bienveillance. Je ne ne dis pas que ça ne sera pas douloureux mais juste que c’est ce que tu dois vivre.

Source Canva

Le verre vide devient plein

Si tu veux enfin t’imposer je vais t’inviter à observer les situations négative qui t’arrivent sous un autre angle.

Étape 1 : Je liste les épreuves de vie

Tu l’auras compris il est temps de faire la liste de ton passé, de tout ce que tu n’acceptes pas, de tout ce qui te fait encore souffrir.

Note chacune d’elle sans jugement, juste les évènements qui se sont déroulé du début, jusqu’à la fin. Observe si des situations ont déclencher les mêmes rebonds émotionnels, par exemple le sentiment de ne pas être reconnu à ta juste valeur, ou d’être abandonne comme rejeter.

Étape 2 : Je regarde ce qu’elles m’ont apporté

Prend du recul fasse à la situation. Qu’est-ce qu’elle t’a apporté de positif ou de négatif ? Note aussi les évènements qui ont pu se passer ensuite. Serait-il arrivé d’après toi dans la même émotion ? J’ai remarqué que lorsque nous vivons une situation compliquée, les petits bonheurs prennent plus de sens. Après la souffrance nous acceptons les choses avec plus de joie.

Étape 3 : J’ai de la gratitude pour celle qui finisse bien

Prendre quelques minutes pour remercier l’univers des cadeaux mis sur notre chemin est très libérateurs. Tu éprouveras un grand bonheur intérieur et tu pourras ancrer ses moments en toi. Tu peux les noter sur une feuille et chaque fois que tu disposeras de quelques minutes rien qu’à toi, fais le calme, concentre-toi sur ta respiration. Une fois cette paix intérieure, lie ta feuille et imprègne-toi de la joie, de la reconnaissance, de l’amour.

Étape 4 : Je cherche toutes les solutions

Bon ok, toutes les histoires ne finissent pas bien. Dans ce cas précis, il faut voir la plaie que tu as à l’intérieur de toi. Plus la cicatrice est grande et plus une aide extérieure peut être nécessaire. Une solution existe cependant si tu n’en es pas encore là. Cherche toutes les solutions qui s’offre à toi, pour sortir de ce conflit intérieur. Mets en application tout ce qui te tente bien. Demande aussi à ton entourage ce qu’il ferait en ces circonstances.

Étape 5 : Je garde en tête que les prochaines se passeront autrement

Une fois que tu t’es libéré du négatif, tu vas pouvoir être plus consciente des suivants. Cela ne sera pas moins douloureux mais tu pourras vivre chaque émotion pleinement en sachant que tu as la capacité en toi de la soigner.

Source Canva

Garder en mémoire le positif

Et si à chaque moment de douleur, tu revoyais un moment de bonheur.

Allez au bout des émotions négative c’est très bien. Lorsque tu as fini d’assouvir leur extériorisation, il se passe quoi ?

Les douleurs sont très puissantes dans notre corps et il faut énormément d’énergies pour revenir au point de départ. Pour aider ton cerveau à produire un maximum d’hormone du bonheur, je t’invite à utiliser ton passé positif.

Prend tes meilleurs souvenirs, tes plus grandes fiertés, réintègre les sensations qui était les tiennes. Laisse chaque sensation de joie, de fierté, de grandeur t’envahir. Laisse les choses couler et passe à l’action pour comprendre ce qu’i t’es arrivé, analyser comment tu peux t’en sortir et devenir la meilleure version de toi.

Partage-moi en bas de cette page le moment le plus étincelant de ta vie et partage tes ressenti.

Prend soin de toi et vie sans complexe

Mamandine

Le chemin vers la confiance, la sagesse, le savoir s’acquiert avec persévérance, temps et un soupçon de volonté.
Voici l’objectif de ma vie aujourd’hui

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *