Bien dans sa tête

Se reconnecter à l’enfant intérieur

31 juillet 2019

Étiquettes :

Ne rêves-tu pas secrètement de te reconnecter à toi, à ta liberté profonde, ta folie créatrice, ta nature sauvage et de revivre telle une enfant?

Tu n’es pas seul à ressentir ce besoin ! Lors du passage à l’âge adulte et suite aux différentes expérimentations qui ont définis ta personnalité d’aujourd’hui, tu as épuisé, abandonné, blesser, laissé de côté une petite fille qui ne demandait qu’à continuer de rêver.

Alors si tu veux renouer avec ton équilibre, en libérant tes énergies transformatrices, il va falloir quitter tes chaines et t’autoriser à vivre dans une liberté totale, sans failles.

Ou est ton enfant intérieur ?

Le passage de l’enfant à l’âge adulte n’est pas une chose facile, cette transformation s’opère généralement dans une tornade d’émotion négatives, principalement suite à une blessure délicate. En ce relevant de cette torpeur, n’as-tu pas ressenti ce sentiment héroïque des contes de notre enfance ? N’as-tu pas cru voir un chemin éclairé de bonheur, de liberté, d’envie ? Mais cela n’a duré qu’un court instant, n’est-ce pas ? (Pour d’autre cela n’est même pas apparu en songe)

L’âge adulte est souvent le synonyme que la vie n’est que difficulté, soumissions, frustration, peur, doutes ; pour ressembler à nos pairs nous commettons l’imprudence d’oublier cette héroïne qui brille en nous, celle qui court, vole, saute, rie, s’amuse sans se soucier de quoi que ce soit.

Dans notre monde actuel, regarder en arrière, ressasser le passé est dit néfaste, cela n’est pas faux en soi car bien souvent ce sont les moments négatifs dont nous reparlons le plus, ce n’est que de manière occasionnelle que le positif ressurgit.

Notre cerveau d’adulte ne se laisse pas toujours reprogrammer, pourtant enfant il nous était si simple de voguer entre deux mer sans nous apercevoir de ce changement de vue. La tête garde en mémoire vive les blessures qui nous ont construit, ce n’est pas forcement ça faute, tu dois comprendre que depuis ton plus jeune âge l’environnement de manière consciente ou pas, t’as conduit en ce sens.

Il faut donc apprendre à se reconnecter à l’essentiel puisque ce tourbillon de noir est loin d’être le plus oxygénant et revitalisant. La solution est de partir à la rencontre de ton enfant intérieur.

Si tu souhaites avoir une vie épanouissante, revivre en harmonie avec ton corps, ta famille, ton entourage et principalement vivre la vie de tes rêves, il va falloir commencer par le commencement, retrouver l’insouciance de ta petites filles intérieur, celle qui connaissait le chemin du tout est possible, tout est réalisable ou presque.

A la rencontre de ton enfant

Si tu souhaites offrir l’amour et le bonheur ainsi que la bienveillance à celle qui vie en toi alors suis moi et tu pourras enfin te régénérer pour connaitre ta propre renaissance.

  • Reprendre contact avec ton enfance

Ce n’est pas une blague, tu as en toi ce petit être magnifique qui est en sommeil, il ne demande qu’à jouer encore avec la vie dans une insouciance, celle de tous les enfants du monde. Si tu as des doutes expérimente juste quelque minutes et voit ce que tu ressens.

Le principe est simple prend quelques minutes dans ta journée pour te souvenir de l’enfant que tu étais, si tu as besoin demande à ta famille de te parler de toi enfant mais fait attention leur interprétation n’est pas toujours bonne, nous avons tous nos perceptions d’un même évènement, utilise les infos donné pour te souvenir de toi.

Pose toi tranquillement, fait en sorte de ne pas être déranger, laisse ton corps se détendre, écoute ton souffle, ressens ton cœur battre et visualise toi. Essaye de ressentir ce qui te traversai enfant, chaque émotions est précieuse à revivre, c’est à force de répétition qu’une envie te parcourra surement celle d’échanger avec cette petite fille.

Mais que lui dirais-tu ?

Il est temps pour toi de te poser en bienveillance avec toi-même et de délivrer les mots, ceux que tu aurais aimé entendre à cette époque peu importe la situation, parle toi avec amour, ton cœur fera le reste et n’oublie jamais tu parles à une enfant.

L’idée est de de te donner ce que tu n’as pas eu ou de combler un besoin, en bref juste de t’offrir une parenthèse enchantée, une envie de te libérer des barrières que tu as cru entrevoir, ou plutôt que tu as mal perçu.

  • Faire des jeux d’enfant

Les enfants sont fou de création, il est donc temps pour toi de t’y remettre, vas-y à ton rythme et réfléchis à ce que tu aimes ou n’aimes pas dans ces jeux. Demande toi surtout ce qu’il réveille en toi et pourquoi ?

Il est important de se reconnecter en jouant, bien souvent si l’on arrête de jouer c’est par obéissance à des critères d’adulte ou parfois des peurs. Il n’y a rien de mal à revivre par le jeu, les enfants ne pensent qu’à cela. La vie est un terrain de jeu, ils aiment cela naturellement alors pourquoi s’en priver ?

Alors maintenant c’est à toi de jouer, que vas-tu faire, créer, imaginer, courir chercher au fond du grenier de tes parents ?

  • Pardonner et remercier l’enfant qui sommeille en nous

A force de reconnections à ton enfants intérieur, tu vas forcement découvrir des blessures que tu t’es auto-affliger. Si en lisant ces mots tu te sens mal et que tu les réfutes laisse-moi te révéler une découverte faite au fil de mes lectures : Nous sommes les seuls responsable de notre vie ! Cela ne veut pas dire que ce qui t’es arrivé est ta faute, non, c’est ce que tu en as fait le problème. Si tu t’es affliger pire en vivant dans la rancœur, la peur, l’incertitude, il est temps d’entamer une guérison.

Pour guérir de tous les maux que nous nous sommes autorisé à connaitre, il faut commencer par le pardon et finir par la gratitude.

Pardonner c’est quoi ? Il me faudrait des heures pour tout t’expliquer en sachant qu’il faut bien que je l’avoue, j’ai encore du boulot la dessus. Cependant je peux te dire que le véritable pardon c’est une extrême paix intérieur, c’est une compréhension totale sans jugement, sans émotions négatives, ni positive : C’est ressentir une grande paix intérieur.

Remercier c’est prendre la pleine conscience que nous ne nous sommes pas offert le meilleur et d’en comprendre le pourquoi ? C’est tout simplement être reconnaissant de la beauté comme de la bonté que nous nous sommes offerts et que l’on nous donne gratuitement chaque jour. Alors remercie du plus profond de ton cœur cette jeune fille pleine de douceur, qui ne demande qu’à éclore, fait le avec tout ton amour et tu verras se vent de liberté souffler en toi.

Mon enfant intérieur

Tu te doutes bien que ce que je te raconte je ne l’ai pas sorti de mon chapeau, cette reconnections fut un besoin, j’ai compris l’importance de me libérer de mes barrières limitant grâce à des amies fabuleuse. Bizarrement mon entourage a du mal à me suivre depuis, j’accepte et respecte.

Cela est bien normal, j’agis comme bon me semble, selon mes rêves et mes idéaux et comme toute petite fille qui se respecte je n’écoute que moi ou presque.

La première chose que j’ai réalisé c’est une lettre de moi à moi, au départ je me suis adresser à la jeune femme de 21 ans mais je me suis vite aperçut que je n’allais pas au fond du problème, je me suis interrogé sur le pourquoi.

Pourquoi m’était-il si difficile de partir à la rencontre de mon enfant intérieur ? Peut-être était-ce à cause de cette colère que je ressentais en moi. Je l’avais écrasé sous le poids des années. Voilà comment j’ai commencé par la méditation, l’acceptation, une éducation plus bienveillante avec mes enfant et plus le temps passe plus elle et moi sommes en paix.

Parfois c’est plus compliqué alors je continue d’apprendre et de comprendre tous les murs que nous avons monté bien malgré nous.

Parle-moi de ton enfant intérieur

Il est temps de te laisser mais c’est à ton tout de me raconter en commentaires le chemin qui t’a conduit à la rencontre de ton enfant intérieur.

Et pourquoi pas après ta propre expérimentations revenir me dire ce que tu ressens, apprend et découvre de toi, grâce à cette petite fille oublier.

J’attends de te lire avec impatience

0 likes

Author

Mamandine

Le chemin vers la confiance, la sagesse, le savoir s’acquiert avec persévérance, temps et un soupçon de volonté. Voici l’objectif de ma vie aujourd’hui

Your email address will not be published.

Je veux partager avec toi, un carnet qui me tient à cœur

A l’intérieur tu découvriras comment je vise mes rêves et les réalises

Mais surtout tu pourras entamé le chemin vers ton bonheur