Bien dans sa tête

Les apparences ne sont pas trompeuses

13 novembre 2019

Étiquettes : , , ,

Il faut se méfier des apparences, les apparences sont trompeuse, les apparences ne sont que des détails. J’aimerai que toi et moi revoyons ensemble ces citations qui au fond ont du sens, elles nous inviter à éviter les jugements trop hâtifs, elles nous enseignent qu’il ne faut pas mettre l’ensemble de notre environnement dans des cases. Tout cela est bien vrai mais comme chaque mot, ça signification peut-être vu sous un autre angle ou son enseignement comme un déclic.

J’aimerai qu’ensemble nous regardions ces apparences car elles nous donnent une définition très claire de la personne que nous sommes, de l’environnement dans lequel nous évoluons et des schémas qui nous permettent de vivre nos rêves comme de détruire nos ambitions.

Qu’est-ce que les apparences ?

Si tu regardes dans le dictionnaire le mot apparence signifie ce que l’on perçoit de l’autre, d’un objet, d’un lieu, d’un espace. Il faut donc prendre en compte que cela est une perception, c’est-à-dire notre jugement face à ce que notre œil voie, une sorte de traduction automatique de nos valeurs, nos convictions et l’ensemble des informations que nous avons définis comme notre ligne de vie.

Bien souvent le premier regard que nous portons sur une personne va répondre à notre essentiel. Qu’est-ce que tu observes au premier abord ? Sa manière de se tenir, de s’habiller, sa façon de parler, ses biens matériel que tu distinctes, l’espace dans lequel elle évolue,… ?

Nous passons la plus part de notre temps à penser, il n’est pas encore possible de définir sur quoi l’ensemble de nos pensées se base mais aujourd’hui les scientifiques savent que beaucoup se font de maniérer inconsciente. Ces pensées inconscientes s’activent pour diverse raisons, l’une d’entre elle et ce lien entre les apparences et notre perception.

Si tu cueilles un fruit qui d’apparence est mure, tes sens de la vue et du toucher te le confirme mais au moment de le mettre à la bouche il te manque une odeur habituelle. Tu hésites un bref instant, tu mets le fruit à la bouche, écoutant tes deux premiers sens et patatras, il n’est pas bon. Ce fruit aurait eu besoin de quelques jours de plus pour arriver à maturation. Que feras-tu de cette expérience ? Si tu en fais une généralité, tu modifies ton schéma de perception et tu feras entrée ces codes d’apparence dans ton cerveau. Tu agis exactement comme ça avec l’ensemble de ta vie et principalement avec toi.

Comment définir ton apparence

Qui es-tu vraiment au fond de ton cœur et non au creux de ce que tu as définis comme la vérité vrai ?

C’est à cette question qu’il va te falloir répondre et uniquement à celle-là. Ainsi tu vas pouvoir décider de qui tu veux être exactement. En prenant conscience de cela, tu vas forcement revoir ton jugement face aux apparences, tu vas pouvoir définir tes valeurs et commencer à décider de ta vie sans croire que tu n’as pas le choix.

Qui suis-je vs Qui suis-je réellement ?

Pour commencer à te définir aujourd’hui tu vas devoir t’observer sous deux angles :

Tu as tes perceptions, elles sont définies selon les valeurs que tu as acceptées. Il va donc te falloir en premier lieu te dire simplement comment tu te vois : physiquement, mentalement et spirituellement. Ensuite tu observeras ton environnement familial, social et proche (j’entends par là ton logement : sa situation géographique, tes voisins, ta décoration et tout ce qui tourne autour comme la nature, le bruit, la pollution,…).

Apres avoir surement noircit plusieurs pages, tu vas pouvoir reprendre l’exercice mais en y écrivant cette fois-ci ce que tu aurais rêvé de pouvoir dire. Tu vas y mettre ta projection parfaite sans aucun défaut, ta pense experte, ton besoin ultime. Il n’y a aucun interdit, juste définir la plus merveilleuse version de toi.

Pour t’aider voici les questions auxquelles tu peux répondre :

  • Quand je me regarde dans le miroir qu’est-ce que je me dis ?

Depuis combien de temps je pense ça de moi ? Cette façon de me voir, de me regarder, elle provient de où ?

  • Qu’elles sont les pensées qui me traversent le plus dans une journée ?

Ces mots sont-ils bienveillant ? Est-ce une habitude ? Si oui depuis quand ? Et pourquoi ?

  • Comment je parle chaque jour ?

Est-ce que j’utilise toujours les mêmes mots ? Est-ce que j’adapte mon langage aux personnes qui m’entourent ? Est-ce que j’utilise mes sens pour parler (ex : je vois que, j’entends que, je sens que, ça me touche, j’ai de l’amertume, ainsi de suite) ?

  • Combien de fois ai-je écouté mon intuition plus que la raison ?

Pourquoi est-ce que j’agis ainsi ? Qu’elles sont les émotions que cela m’a procurées ?

  • Quelle relation j’entretiens avec ma famille ?

Est-ce que cela en a toujours été ainsi ? Est-ce qu’il en sera toujours ainsi ? Est-ce que ma famille a la même vision que moi de nos relations comme de nos attentes? S’il y a des divergences quelles émotions cela traduit chez chacun de nous? Et pourquoi ?

  • Si tu as des enfants : Comment agis-tu avec eux ?

Quel moment avec eux partages-tu le plus ? Quels sentiments vis-à-vis de tes enfants ressens-tu ? A la fin de la journée as-tu des regrets ou du bonheur ?

  • Qu’elle est ma définition de l’amitié ?

Est-ce que tes proches ont la même définition que toi ? Comment le sais-tu ? Es-tu prêt à le vérifier ?

  • Dans ton travaille comment te sens-tu ?

Ce travail est-il épanouissant ? Te permet-il de vivre, de survivre ou d’être libre comme l’air ? Si tu as des collègues, des supérieurs ou des personnes à guider, quelle relation as-tu avec eux ? Te sens-tu en perpétuelle besoin d’agir d’une manière ou d’une autre qui te dérange? Ou as-tu le sentiment de t’amuser du matin au soir ?

  • Chez toi ça ressemble à quoi ?

Commet as-tu choisis ton logement ? Réponds-tu par ce logement à tes attentes de vie ? Y a tu mis des objets qui t’inspire ? As-tu envie d’y passer du temps ? Est-ce qu’il te ressource ? Es-ce un havre de paix ? Est-ce un endroit juste pour dormir ? L’entretiens-tu comme un joyau de la couronne? T’en occupes-tu comme de toi-même ?

  1. Tout as l’heure on parlait de l’utilisation de tes sens, voici donc une série de question en ce sens :

Que regardes-tu en premier chez une personne, dans un nouveau lieu, lors d’un événement heureux ou négatif ? Qu’entends-tu lorsque tu sors de chez toi ? Quand tu te déplaces ? Quand tu rencontres une nouvelle personne ? Que manges-tu lorsque tu es seul ? Que bois-tu lorsque que tu es avec des amis ? As-tu une tendance salé ou sucré ? Qu’elles sont matière que tu aimes porter ? Quel contact avec ton corps ont tes vêtements ? Aimes-tu être en contact avec la nature ? Aimes-tu les choses dure ou moelleuse ?

Apres avoir fait cette double introspection en toi, tu sais maintenant qui tu es, le regard que tu te portes et la personne que tu voudrais être. Il faut que tu prennes conscience d’une chose c’est que cette définition t’es propre alors ne demande pas à ton entourage (ou juste pour t’amuser) ce qu’ils en pensent. Leur réponse pourrait dans le premier cas te réconforter car leur vision sera probablement différente mais dans le deuxième cas leur peurs pourrait te dissuader de devenir la version de toi que tu as définis. Cependant forcément tes changements seront perceptible, tu pourras donc leur expliquer cette nouvelle vie que tu t’offres mais sans te justifier (c’est à dire sans chercher à convaincre).

Définis tes apparences

Quand tu sauras qui tu veux véritablement être et pourquoi cela s’incarne en toi. Tu vas devoirs découvrir comment les atteindre?

Mon premier conseil serait de ne pas rester spectateur de ta vie : Passer à l’action est le meilleur moyen d’entamer un processus de changement.

Mon second conseil serait de reprogrammer ton esprit en changeant tes habitudes de vie : S’inspirer de ceux qui réussissent leur vie est très salvateur. En cherchant les solutions qui s’adaptent le mieux à qui tu es et qui tu voudrais être.

Mon dernier conseil serait de toujours essayer de voir toujours plus grand : Nous avons tendance à voir les choses avec notre cerveau. Regarder le monde, l’entendre, le respirer, y gouter et toucher à ses rêves sous un angle positif, te permettra d’avoir une vie à ta hauteur.  Une vie No limites, No barrières, No croyances.

Il y a une dernière chose que j’aimerai te rappeler, cela peut te sembler logique mais je préfère le dire, pour être sur qu’on soit sur la même longueur d’onde. Si tu as envie de dépasser tes limites en te mettant en danger, en faisant n’importe quoi et en transformant ta vie en un cauchemar. N’oublie pas que cela est ton choix et que tu détermines aujourd’hui l’apparence que tu veux transmettre.

Et si tu me parlais de ton apparence

Tu as tes propres perceptions ? Si tu cherches un moyen d’aller encore plus loin je t’invite à m’en faire part en commentaire.

Tu peux aussi me laisser un commentaire juste pour me dire, si tu as aimé cet article et/ou ce qu’il t’apporte.

Je te souhaite une très belle journée et te dit à très vite

(Image en-tête par Free-Photos de Pixabay)

0 likes

Author

Mamandine

Le chemin vers la confiance, la sagesse, le savoir s’acquiert avec persévérance, temps et un soupçon de volonté. Voici l’objectif de ma vie aujourd’hui

Your email address will not be published.

Je veux partager avec toi, un carnet qui me tient à cœur

A l’intérieur tu découvriras comment je vise mes rêves et les réalises

Mais surtout tu pourras entamé le chemin vers ton bonheur