Bien dans ses baskets / Notre corps nous définis / Prendre soin de soi

Le maquillage n’est qu’un artifice

15 janvier 2020

Étiquettes : , , , , , , ,

Chaque matin tu te regardes dans le miroir et sans savoir vraiment pourquoi tu te maquilles. Tu sais que cela te rendra plus belle, que cela te donnera un beau teint, des yeux miroitants, des joues de poupée et des lèvres de diva. Tout cela est bien beau mais pourquoi tu fais ça ? Combien d’heures passes-tu chaque jour à exercer cet art du camouflage ?

Ce choix tu l’a fait il y a peut-être plusieurs années. Pour différentes raisons qui te sont propres et que je respecte. Aujourd’hui j’aimerai juste te partager mon point de vue sur cette histoire d’art. L’art de la transformation de soi enseigné depuis plusieurs milliers d’années.

Petit tour d’horizon des femmes et de leur féminité

 

L’histoire du maquillage vient du fond des âges, voici quelques informations que j’ai réussi à glaner sur le net afin de comprendre d’où venait notre relation au maquillage.

 

A la préhistoire

Il parait que l’homme de Cro-Magnon se maquillait. Bon vu qu’on n’a pas de jolis tableaux ni de photos on va se fier aux peintures des grottes mais en gros il le faisait pour se différencier des uns des autres, encore une histoire de clan et de suprématie.

 

Dans la confidence des dieux d’Égypte 

Au pays des pharaons on se maquille tous, Hommes Femmes et Enfants. L’accès bien sûr aux cosmétiques peut varier selon le niveau sociétal. La raison première est ce que nous appellerions médicale aujourd’hui, le maquillage leur permettait de se protéger des méfaits de la vie du désert. Il était spirituel car c’est Horus qui a montré qu’on pouvait l’utiliser afin de redessiner les parties du corps abîmé par la vie ou des combats. Les Égyptiens vivaient pour l’embellissement, la perfection et l’assurance de pouvoir atteindre le royaume des morts dans les plus beaux artifices.

 

Dans l’histoire Amérindienne 

Chaque tribu possède ces codes que ce soit pour les signes sur leur visage, que les vêtements, le langage, l’alimentation ou la vie en société. Leurs significations sont variables mais répondent toujours aux événements de la vie du peuple. Ce que l’on doit comprendre c’est que les indiens d’Amérique utiliser ses artifices comme une sorte de protection, de message, de délivrance comme de partages.

 

Un truc de Reine et de courtisane 

Les femmes issues de la bourgeoisie comme de la royauté sont tenue d’avoir le teint blanc. L’idée est que leurs maris fatigués des combats comme de leurs tâches quotidiennes se sentent à l’aise en leur compagnie. Cette idée évoluera de manière maladive dans la Cour de France. Mais que veut-on il fallait bien paraître digne de son rang.

 

Les temps soi-disant moderne 

De grandes révolutions auront lieux au début du 20éme siècle, on se maquille avec des produits de meilleure qualité. Il y aura surement de nombreux progrès encore à faire de ce côté-là. T’en qu’on n’aura pas testé, on ne peut pas savoir c’est comme tout. Ce qui est sûr c’est qu’on se maquille mais on invente de nouvelle mode, chacun fait comme il veut, certes. En gros on suit les tendances du moment, une évolution des marques, des femmes influentes des magasines, dans les films, sur les réseaux sociaux.

 

Et toi dans tout ça ?

 

Si j’ai fait cette recherche c’est pour une raison simple, si le maquillage n’avait pas été inventé, l’aurions nous fait ?

Était-ce vraiment utile à la survie de l’espèce humaine ? Il faut bien admettre que parfois cela a pu protéger et soigner les Hommes et Femmes du monde. Au final, se maquiller ça peut être utile. Enfin aujourd’hui, il faut le faire pour les bonnes raisons et dans les bonnes conditions

Comment se maquiller avec le cœur ?

 

Prendre soin de soi est un besoin vital pour l’ensemble de l’espèce humaine. Nous avons besoin de pouvoir lâcher-prise chaque jour et cela peut se faire de diverses manières. Le maquillage fait partie de ces moments où nous pouvons nous détendre, communié avec nous même, faire le vide et revenir aux fondamentaux. C’est pour cette raison que je ne t’invite pas à quitter cet instant mais à le faire uniquement pour ton bien-être et non pour répondre aux exigences d’autres personnes.

 

Voici donc une succession de questions à te poser :

  • Depuis quand tu te maquilles et pourquoi ?
  • Qu’est-ce qui t’a donné envie de te maquiller ?
  • Quelles raisons te pousse à le faire chaque jour ?
  • Pourrais-tu sortir de chez toi sans maquillage ?
  • Comment te maquilles-tu et pourquoi ?
  • Ton entourage se maquille-t-il ? Si oui comment les verrais-tu sans ? Si non voudrais-tu qu’il change cela ?
  • Et si demain aucune entreprise ne vendait de cosmétiques comment le vivrais-tu ?

 

Le but de ce questionnaire est de t’aider à découvrir ta vision.

Tu vis un moment privilégié en face à face avec ton visage chaque jour, alors qu’il soit le plus épanouissant possible.

 

Une fois le résultat obtenu fais en une synthèse. Compare là à ton regard sur toi comme sur le monde. Est-il si nécessaire pour toi de te pouponner pendant plusieurs minutes chaque jour ? N’as-tu pas envie de plus de liberté afin de t’offrir plus de temps pour d’autres choses ?

 

Tes réponses t’appartiennent et personne ne pourra te les faire changer sauf toi bien sûr. Tu es maître de ta destinée mais ce choix tu dois le faire avec le cœur. Ce moment doit t’offrir beaucoup de bonheur intérieur et non du paraître, un statut social, ou un agrément à une communauté. Ce moment tu ne peux le vivre sans amour, tu vis une magnifique relation avec ton corps alors donne lui ce qu’à tes yeux il mérite vraiment.

Les femmes ont le droit de s’aimer ou pas ?

 

J’aimerais pour finir te partager mon histoire personnelle avec le maquillage. Adolescente, je voulais me maquiller pour appartenir à un groupe avoir une identité, j’étais persuadée que c’était le seul moyen de me retrouver entourée des bonnes personnes. En grandissant j’ai continué en ce sens jusqu’à mes 28 ans ou j’ai enfin eu le déclic grâce à mon mari, que je remercie grandement d’ailleurs. `

 

Cette prise de conscience de ma beauté intérieure comme extérieure était beaucoup plus naturelle, plus besoin de me cacher pour être aimée. Plus besoin de me repoudrer le nez pour être aussi jolie que les couvertures de magasines. Oh non je pouvais me maquiller par envie, par habitude et je l’ai même fait pour rassurer des membres de ma famille qui avaient leurs croyances.

 

J’ai fini par m’accepter en toute simplicité et je me suis libérée de bien des tourments de bien des questions. Aujourd’hui, je me maquille tout simplement parce que j’ai envie de m’amuser avec mes pinceaux comme une artiste devant une toile blanche.

 

Et toi quelle relation as-tu avec ton miroir ? Tes pinceaux sont-ils un trésor vital ou une occasion de jouer la Picasso des temps modernes ? Te donneras tu un coup d’amour avec ton mascara ?  Ou un coup de je t’aime avec ton rouge à lèvre ?

 

Je te laisse en compagnie de ton maquillage pour vivre sans complexe

0 likes

Author

Mamandine

Le chemin vers la confiance, la sagesse, le savoir s’acquiert avec persévérance, temps et un soupçon de volonté. Voici l’objectif de ma vie aujourd’hui

Your email address will not be published.

Je veux partager avec toi, un carnet qui me tient à cœur

A l’intérieur tu découvriras comment je vise mes rêves et les réalises

Mais surtout tu pourras entamé le chemin vers ton bonheur