Non classé

J’ai peur depuis mon enfance

Les peurs sont nombreuses, il en existe des millions et sûrement une adaptation et un niveau à chaque être humain.

Vivre dans la peur est une grande source de stress et utilise un maximum de notre énergie. Le souci avec ces phobies en tous genres c’est l’emprisonnement qu’elles créent et ses réactions disproportionnées.

Il est peut-être temps d’accepter la peur en lui donnant un nouveau sens.

La source de la peur

La ? La ? ou plutôt les ? La peur prend sa source un peu partout mais principalement dans notre cerveau. Donc la source de la peur vient de notre cerveau.

Le truc c’est que celui-ci et composé de diverses connexions neuronales, réparties en plusieurs aires ou lobes. Je ne suis pas experte de la composition de notre cerveau mais je continue de me passionner pour comprendre ce corps mental et émotionnel.

Tu l’auras surement compris la peur active des équations, une sorte de réactions en chaîne qui nous fait prendre une décision rapide face aux dangers.

La peur physique :

Elle est en réalité, une association logique pour t’éviter la douleur. Ton cerveau à associé la chaleur du feu à la douleur de se brûler, il en va de même que tu peux te faire mal en tombant ou qu’il est impossible de respirer dans l’eau, … Il existe de nombreuses associations qui sont des peurs de sécurité pour ton corps.

La peur mentale :

Ce type d’inquiétude provient de ton entourage et de tous ceux qui ont croisé ton chemin principalement entre 0 et 7 ans (période ultra-sensible du développement de l’enfant).

La réaction à leurs doutes, leur souffrances et blessures, ainsi que tous types d’événements qui ont induis en toi des peurs inconscientes. Au fil des années, tout s’est plus ou moins amplifié en fonction de ton évolution de vie et des nouvelles rencontres.

La peur Émotionnelle :

Celles-ci se sont construites depuis ta plus tendre enfance, ce sont tes perceptions qui ont construit ces peurs. Tu peux avoir eu des parents super aimants mais ta vision des choses était aux antipodes. Tu peux avoir eu un professeur destructeur mais qui pour toi fut une magnifique rencontre. Ces perceptions ont déclenché des émotions et une réponse adaptée selon toi. Ses peurs viennent donc d’événements et de tes choix face à eux.

La peur Spirituelle :

L’héritage de nos vies antérieures, tu connais ? tu y crois ? si oui continue à lire, sinon passe à la suite. Dans tes anciennes vies tu as connu de grands bonheurs ou de grandes souffrances. Lors de ton incarnation tu avais donc des perturbations énergétiques. Ces énergies non canalisées ou parfois laissées dans ces vies t’occasionnent beaucoup de mésaventures comme de nombreuses phobies. Cela n’est bien sûr pas immuable, tu peux soigner cette peur comme les autres grâce à diverses techniques.

Peur doute trouille

De l’angoisse à la paix intérieure il n’y a qu’un pas

Et c’est moi qui viens d’écrire ça ! je viens de fumer la moquette ou quoi ?

La peur c’est une amie très chère à nos vies. Sauf qu’en l’observant attentivement, le nombre de fois où elle nous empêche d’agir, ou elle nous prive de moments de bonheur, c’est plutôt une sorte de cadeau empoisonné.

La peur ça se guérit ou plutôt ça se travaille avec douceur et harmonie.

Guérir ses peurs grâce à une thérapie

Il existe de nombreuses thérapies et autant de thérapeutes qui peuvent t‘accompagner dans cette démarche. Tu n’es pas obligée d’axer ta thérapie juste sur tes peurs. Je trouve intéressant d’entamer un suivi lorsque l’on vit une répétition longue de mal-être. Dès le début de ces échanges parle de toutes tes peurs et des réactions qui s’opèrent en toi, cela donnera beaucoup d’informations sur toi et permettra de soulever bien des découvertes.

Soigner ses peurs grâce à l’hypnose

Comme je te le disais précédemment, il existe autant de thérapies que de thérapeutes. J’ai découvert EMDR (eye movement desensitization and reprocessing) lors d’un séjour formation. En discutant par la suite avec un professionnel, j’ai découvert que je l’avais déjà pratiqué sans en connaitre le nom. Ce procédé permet de reprogrammer les connexions cérébrales, grâce à un mouvement des yeux et une nouvelle écoute. Pour le comprendre il faut l’essayer.

Vivre avec ses peurs en les dépassant

Affronter ses peurs en faisant de tout petits pas. Analyse ta peur, commence à analyser ce qui se passe dans ton cœur au fur et à mesure que tu t’approches de celle-ci. Ne va pas dans l’idée de l’attaquer de front sauf si ton intuition t’y conduit. Prend le temps, de la comprendre, de l’apprivoiser, de t’en approcher, de te réaliser, c’est en devenant inarrêtable face à elle de façon progressive que tu pourras enfin la quitter et acquérir la fierté d’avoir tout essayer. L’important n’étant pas de l’avoir vaincu mais de s’être dépassé face à elle.

J’ai une trouille folle de changer d’alimentation

 

Depuis de nombreuses années je sais que j’ai besoin de faire du sport d’avoir une alimentation saine et de travailler sur les besoins de mon corps.

Le souci, c’est que je procrastine inlassablement ces points de ma vie. J’ai essayé diverses techniques que je te transmettais plus haut comme le dépassement, la compréhension et la thérapie.

Niveau alimentation je me suis même inscrite à deux programmes formidables mais niveau pratique le néant. A chaque tentative, c’est l’échec avant d’avoir commencé, j’ai beau avoir sélectionner des formations anti-régime se basant sur les besoins réels de notre métabolisme rien à faire.

L’idée d’un régime me donne des boutons, je n’en ai jamais fait de ma vie mais j’ai assez d’expériences autour de moi pour m’apercevoir que ça fait pas du tout envie et que franchement c’est bof bof niveau résultat.

Il me reste l’hypnose ou le lien social. Les copines qui vont à salle de sport, qui font à manger ensemble mais qui surtout se soutiennent voilà un beau challenge. Perso ce n’est pas avec une amie que je compte le faire mais avec mon homme. Après je peux peut-être le faire avec toi ? Je ne sais pas ce que tu en penses dit le moi en commentaire.

L’avantage de cette technique, c’est qu’ensemble, on est plus fortes face aux changements. En plus d’être avec une personne qu’on aime, chère à notre cœur, ça déclenche beaucoup d’hormones du bien-être, principalement l’ocytocine qui apporte la sérénité, la confiance et nous garde de ce fait plus enclin même les jours de doutes à continuer.

La peur s’émisse partout

Telle un fléau on la retrouve à chaque coins de rue, mais surtout aux abords d’un objet du quotidien : La télévision, le messager de la peur. J’ai l’impression que les émissions de nos jours véhiculent une image de l’humanité de plus en plus néfaste et histoire de garder la population en haleine il faut absolument leur parler de fin du monde, de guerre, de problème en tout genre (attention ces soucis doivent bien sur être empirés à outrance).

J’ai mis des années à comprendre cela, grâce à une famille extraordinaire, j’ai pris la décision d’appuyer sur stop. Depuis je me sens mille fois mieux, ou presque. Le truc horrible c’est quand on me parle des infos. Après avoir eu l’air d’un ovni avec mes questions, je les regarde repasser en boucle comme sur BFM TV (si c’est toujours comme avant la même info toute les 10 mn). Je me sens à part, je ne comprends pas l’inquiétude, la peur qui s’est immiscée mais surtout je me demande bien ce que l’on peut nous y faire, si notre intervention est impossible autant parler de la joie que nous procure la vie.

La peur n’est pas notre pire ennemie, elle est le reflet de la vie qu’on a choisi.

Alors disons oui aux peurs rationnelles et adieu aux peurs qui nous pourrissent la vie.

Que vas-tu décider maintenant ? Quelle peur vas-tu gentiment faire disparaître ?

Et n’oublie pas de vivre ta vie sans complexe

Mamandine

Le chemin vers la confiance, la sagesse, le savoir s’acquiert avec persévérance, temps et un soupçon de volonté.
Voici l’objectif de ma vie aujourd’hui

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *