Bien dans sa tête

Auto-Saboteuse ou Victime de Madame Ego

Est-ce que tu connais cette expression d’Auto-Sabotage ?  Comment le définirais-tu ? Est-ce ta faute ou celle des autres ou les deux ?

Ces questions semblent simples pourtant certaines d’entre vous ne verrons aucun intérêt à lire cet article. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles ont un milliard de bonnes excuses mais aucune ne les incrimineront elle. Je ne te jette pas la pierre, j’ai vécu comme ça si longtemps, que je n’en trouve même pas le point de départ.

Tous les déboires que tu vies ne sont pas la faute des autres ou de quelques choses. Prendre conscience que tu es une auto-saboteuse de ton plein épanouissement n’est pas chose facile. Assumer les dégâts que tu te causes à toi n’est pas inné et parfois cela peut même être encore plus destructeur que t’auto-saboter.

Tu es bel et bien ton pire ennemi mais je ne te jette pas la pierre, nous sommes nombreuses dans ce cas. Et puis il ne faut pas oublier que cette manipulation interne est faite de manière inconsciente en faite c’est notre cher ami l’ego le fautif.

 

Se perdre dans sa réalisation de Pixabay

Es-tu une auto-saboteuse ?

Il est temps pour toi d’analyser si Mademoiselle Auto-saboteuse ou Mademoiselle Ego, font parties de ta vie. Eh oui l’une est l’autre sont indissociables, je dirais que l’une est sa forme principale et que l’autre n’est qu’une conséquence inconsciente.

Tu dois comprendre l’Ego, si juste à la lecture de ce mot, tes poils se hérissent c’est que l’image que tu en a, est bien plus négative que la réalité. C’est loin d’être ta faute, tout cela provient de ton flux temporel de perception, il est donc important.

Qu’est-ce que l’Ego ?

L’ego c’est ton meilleur ami mais il a un défaut, à chaque fois que tu vis une situation, il engendre catastrophe sur catastrophe. Grace à ton flux temporel de perception (que je t’expliquerai juste après), il prend la meilleure décision pour toi afin que tu ne te fatigue pas à chercher la meilleure opportunité.

Pour être un peu plus claire, il est composé de toute notre histoire, de l’analyse que nous en avons faite. Il a donc rangé chaque informations importantes dans la case bien, mal ou à la poubelle. Le but de la manœuvre est d’enclencher des réponses automatiques.

Savais-tu que nous n’étions que 10% conscient de nos pensées ? Sans t’en rendre compte le reste du temps tu laisses ton cerveau gérer en mode instinctif. Tu n’y es pour rien depuis la nuit des temps l’histoire se vit ainsi. Malgré de grandes évolutions en dessous de notre boite crânienne, certaines choses sont restées par logique. Nous ignorions qu’il existait, et la possibilité de faire changer notre mode de pensées par une écoute personnel. Ou plutôt l’information que nous en avions n’étais pas toujours transmise ou acceptée d’être entendue.

L’Ego c’est donc une construction entre des expériences et des résultats, le tout de manière plus ou moins rationnel. Il s’actionne donc à chaque fois que nous vivons une situation afin de la rendre la plus positive mais aux yeux de qui ? Là, est la plus grande question.

Qu’est qu’un flux temporel de perception ?

Lors de notre venue au monde, et même dans le ventre de notre mère, nous avons commencé à remplir notre cerveau d’informations, de perceptions, d’idées, de modes de pensées et j’en passe…

Le flux est donc la somme de toutes les expériences que nous avons vécues mais surtout la perception que nous avons décidé d’en conserver. N’as-tu jamais remarqué que pour un événement survenu dans une famille, le souvenir qui en sera conservé, sera complètement distinct. L’émotion de chacun comme les petits détails auront des dissonances.

Depuis la première seconde, tu as enregistré une info jusqu’à celle qui te fait me lire, tu as choisi de vivre et de ressentir cette image de toi. Il ne tient donc qu’à toi de farfouiller dans tes souvenirs pour les percevoir à ton projet de vie.

Et sinon l’auto-sabotage, ça correspond à quoi ?

Comme je te le disais plus haut, l’auto-sabotage est une conséquence ou un mécanisme inconscient. Tu l’appliques donc de manière naturelle, en mode automatique. Tu accomplis chaque jours, sans même t’en rendre compte, une multitude d’actions qui te conduirons vers ton évolution positive ou négative.

Il est donc important d’analyser principalement toutes ces choses qui t’arrivent de façon récurrente, qui engendre chez toi une grande frustration et qui sont le plus souvent la responsabilité d’autrui. C’est là que ce cache le plus grand secret de l’auto-saboteuse, te faire agir maladroitement face à une situation donnée. Généralement le but est de te protéger, de rester dans ta zone de confort afin que tu ne vives aucun souci. Sauf que résultat des courses tu subis de nombreuses insatisfactions dans certains domaines de ta vie, le plus souvent tu te dis que ce n’est pas ta faute, que tu as fait tout ton possible pour mais que… là je te laisse continuer car la liste est ultra longue niveau excuses.

Tu passes ton temps à vouloir atteindre un but, tu as rêvé ta vie en couleur mais tu n’entends toujours pas la mélodie. Je t’invite donc à revoir ta copie afin de mieux te comprendre et de découvrir cette puissance intérieure qui va te permettre de déployer enfin tes ailes.

Mademoiselle Auto-Saboteuse est là pour vous servir

Maintenant que tu en connais un peu plus sur l’auto-sabotage, je suppose que tu as pris conscience que ce mode automatique faisait parie de ta vie et que bien des fois il t’a empêché de te réaliser.

J’aimerais à présent te partager les sensations ainsi que les conséquences que cela peut avoir sur ton corps, mais juste avant j’aimerais que tu comprennes ce qui a pu te conduire progressivement vers cet état d’esprit.

Direction l’auto-sabotage

Certes, la fonction de se saboter vient de notre cerveau mais voici une liste d’idées qui te permettront d’en comprendre l’origine :

  • Les émotions négatives : Les frustrations, le peur, la tristesse, un décès, un choix émotionnel, l’autoritarisme,…,  conduisent malgré elles à ce chemin.

 

  • Les croyances limitantes : elles peuvent toucher à tous les facteurs de ta vie et dépendent de tes perceptions, cela peut être ton âge (je suis trop jeune ou trop vielle),ton sexe (une femme doit se comporter uniquement ainsi), ta situation sociale (une femme comme moi, ne peut parler à une personne comme lui), tes visions (changer sa vie c’est trop risqué ou une femme ne pourra jamais prétendre à ceci ), ton rapport à l’argent (impossible de m’offrir ceci, les personnes comme moi, ne peuvent pas se le permettre),… Je peux continuer si tu le souhaites mais le mieux c’est que tu trouves les tiennes. Alors écoute toi parler, écoute les mots qui reviennent le plus, les phrases qui t’obligent à faire ou à ne pas faire,…

 

  • Situations contradictoires : Ce sont tous ces moments ou même toi, tu ne sais plus si c’est oui ou non. A quelle norme, à quel besoin, à quelle envie, tu te dois de répondre. Les exemples peuvent être variés. En voici un : Tu prends la décision de faire un régime, tu le commences la veille du nouvel an, pour être fin prête pour la nouvelle année. Tu reçois un coup de téléphone d’une amie, qui te demande ce que tu fais, tu lui explique ta décision mais tu l’invites avec tous tes amis à venir chez toi. Forcément, tu craques sur le plus calorique mais ce n’est pas ta faute, c’est la vie. Tu en es sûr!

Sensations et conséquences corporel de l’auto-sabotage

De ce côté-là, ça peut être tout et n’importe quoi. L’auto-sabotage peut influencer entièrement notre corps, il répond à des blessures enfouies au plus profond de notre cœur. C’est assez complexe de pouvoir en donner une ou même plusieurs. Comme je ne veux pas te laisser sur ta faim, voici un faible éventail de premiers symptômes :

  • Fatigue dès le réveil : cette sensation doit être sur la durée et, est généralement accompagnée de troubles de mémoire, de maux de tête et de douleurs.
  • Irritabilité, crampes, nervosité : cela revient de manière répété sans raison apparente, en tout cas aucune de physique ou sociale.
  • Addictions : que ce soit l’alcool, le tabac, le café ou toute autre addiction… Le principe est de ne pas arriver à s’en passer, en te trouvant des excuses t’empêchant de vivre autrement.
  • Phobies : tes peurs prennent le contrôle et t’empêchent de vivre librement
  • Trouble de la libido : Dans un sens ou un autre et sur une très longue période, c’est un signe que quelque chose ne va pas en toi.
  • Crise de panique : Tu ressens des palpitations, des tremblements, des sueurs, une boule dans la gorge et tu as de plus en plus de mal à respirer. Sauf que cela est pour des raisons dites minimes, tu n’es pas en danger apparent, c’est ça le plus apeurant.

Attention quand même à un point, ce que je te donne là, peut aussi provenir d’autres troubles et avoir d’autres sources. Réfère-toi toujours à ton médecin afin que lui ou elle, puisse établir le meilleur diagnostic. N’hésite surtout pas à lui demander son avis sur la naturopathie ainsi que toutes les médecines alternatives existantes. Tu pourras donc utiliser en parallèle de la médecine dite traditionnelle, d’autre médecines ancestrales.

Et les conséquences sur notre manière de fonctionner dans tout ça :

Même principe que pour le paragraphe précèdent, ils existent une multitude de conséquences, ceci n’est qu’un échantillonnage, si le cœur t’en dit il te suffira te compléter en commentaire.

  • Abandon face aux petits tracas de la vie
  • Perte d’appétit à chaque frustration
  • Ne jamais vraiment finir ce qu’on a commencé
  • Envoie d’une image fausse de sa personne
  • Procrastiner au maximum
  • Méconnaissance de ses véritables besoins
  • Rechercher l’éternelle reconnaissance des autres ou leur approbation
  • Se mettre volontairement en échec
  • Attitude ultra perfectionniste
  • Syndrome de l’imposteur
  • Excuses

Guérir son Auto-Sabotage

Effet papillon Pixabay

Que m’est-il donc arrivé aujourd’hui?

As-tu eu dans ton enfance un journal intime ? Ou un agenda ou tu écrivais il y a bien longtemps ce que tu avais ressenti, au cours de ta journée ? Eh bien, il est temps d’y écrire la suite.

Chaque jour, nous vivons beaucoup de petits événements et chacun à son importance. Il te suffit d’annoter tes émotions, tes comportements verbaux et non verbaux. Chaque détail compte, car une journée peut influencer plusieurs mois de ta vie et avoir des conséquences bien après.

Tu connais l’effet papillon ?

L’effet papillon est une métaphore dont l’origine vient d’une conférence d’Edward Lorenz : Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil, peut-il provoquer une tornade au Texas ?

Je me dis que ça peut être un bon sujet de philo. En attendant cette idée que chaque pas que nous faisons doit être fait pour notre épanouissement permet de réfléchir, à ce que nous désirons vraiment et comment nous pouvons l’atteindre. Surtout à comprendre que parfois c’est notre manière de penser ou de parler qui doit être modifié.

Chaque mot compte et chaque mot détient un pouvoir.

Comprendre le message que tu envois et que tu reçois

Il est temps pour toi de chercher l’origine sans forcément aller très, très loin dans cette réflexion. Comprendre que ton entourage, que tel ou tel événement, que telle musique, telle information et ainsi de suite, ont fait partie de ton éducation ou de ta vie, pourra t’éclairer. Il te suffira de comprendre et de chercher sans influence ce qui te correspond le mieux et pourquoi ?

Nous avons tous des peurs cachées derrière des convictions, nous avons toujours plus peur pour nous-même que pour les autres. Cela ne fait pas de nous des égoïstes, non c’est naturel et c’est ainsi que nous aimons ceux qui nous entourent. Comme nous, ils ont peur et cette peur trouve toujours ça source dans les blessures nées durant notre enfance.

S’accepter avec ces défauts et ces qualités

Comprendre l’origine, comprendre à quel point on a pu se faire du mal, n’est pas facile mais le pire c’est de vouloir se changer. S’accepter c’est d’abord s’aimer en version imparfaite (de toute façon la perfection, ça n’existe pas !)

Accepter c’est ne plus se juger mais se regarder avec bienveillance, prendre conscience que tout n’est que temporaire et que tout un chacun pourra évoluer selon ses besoins et sa mission de vie.  C’est donc la plus belle des étapes car elle permet de sortir de sa zone de confort afin de vérifier s’il y a lieu ou non d’avoir peur.

Qu’on soit bien d’accord certaines choses sont immuables : sauter d’un pont sans élastique c’est dangereux, boire du poison aussi, ne pas se soigner du cancer idem, …

Et si je recommence à m’auto saboter

Commencer le chemin n’est pas chose facile, prendre conscience d’une rechute c’est la consécration.

Tu sais que tu es imparfaite et que tu peux en être fière ! Tu as choisi de te faire du bien en réfléchissant à ton mode automatique ! Tu deviens plus consciente de qui tu es.

Tu as dit au revoir à la fatalité et bonjours à ta liberté

Alors continue le processus, changer implique parfois de vivre des moments désagréables mais si c’est pour mieux après, c’est imparfaitement parfait!

Challenge toi encore et encore pour aller à ton but personnel, devient inarrêtable selon tes idéaux, le reste suivra…

Ceci n’est pas un auto-sabotage mais un partage

Il est temps pour toi de me partager ta définition de Mademoiselle Auto-saboteuse, tu pourras aussi me confier les fois où tu enclenche le mode automatique. Tu peux aussi me dire les situations récurrentes ou tu vis des désappointements, afin qu’ensemble nous partions à la découverte de ce qui se cache dessous.

A très vite et Merci de m’avoir lu

Mamandine

Le chemin vers la confiance, la sagesse, le savoir s’acquiert avec persévérance, temps et un soupçon de volonté.
Voici l’objectif de ma vie aujourd’hui

Vous pourriez également aimer...

4 commentaires

  1. […] dans ma vie. Si toi aussi tu t’interroges je t’invite à lire cet article sur l’auto-sabotage (clique ici), tu y découvriras plein d’autre info pour commencer le plus merveilleux des chemins, le […]

  2. […] se joue donc dans ta tête, ces solutions automatiques viennent de ton ego (pour en savoir plus clique ici), le souci c’est qu’elles sont réglé sur nos choix antérieur et non sur l’éventail de […]

  3. […] Attention quand même à l’ego, qui va réveiller de nombreuse peurs. Si tu les laisses prendre le contrôle, tu t’empêcheras de devenir toi : la vie c’est comme ça, faire comme tout le monde, y a pas le choix, de toute façon ça n’arrive qu’aux autres,… (Article victime de madame ego ou mademoiselle auto-saboteuse) […]

  4. […] un processus de vision différente, tu peux lire mon article parlant de l’ego (clique juste ici), quand à comprendre les masques que tu as pu enfiler , je te ferai un article sur le sujet mais […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *